Pontoise-Cergy l’a fait ! Un an après avoir vu Chartres échouer en finale pour quatre petits points, Pontoise-Cergy a remporté, au set-average (18 sets à 16), la finale de la Ligue des Champions masculine pour la première fois de son histoire, sur les terres d’Orenbourg, double champion d’Europe en titre. Une fabuleuse victoire acquise au terme d’un scénario impensable ! 

Reportage de la rencontre


Pontoise champion par vonews95

Reportage "l'invité" : 


VOtv L'Invité : L'exploit européen de Pontoise... par vonews95

Vidéos de la rencontre 

Champions League Final SAMSONOV vs FREITAS

 Champions League Final OVTCHAROV vs FREITAS

Champions League Final OVTCHAROV vs WANG

Champions League Final Alexey SMIRNOV vs Kristian KARLSSON

Men's European Champions League Ceremony

Ovtcharov et Samsonov retardent l'échéance

On leur promettait l’enfer en Russie, les hommes de Peter Franz ont livré un combat exceptionnel pour s’offrir une place au paradis, sur le toit de l’Europe. Brillant contre Vladimir Samsonov lors du match aller à Pontoise le 17 mai, Wang Jian Jun avait la lourde responsabilité de montrer l’exemple contre l’Allemand Dimitrij Ovtcharov, n°4 mondial. Après une première manche emprunté, le petit chinois Pontoise-Cergy a pris la mesure de l’évènement pour toucher du bout des doigts la victoire. En tête 2 manches à 1 et 9/5 dans le quatrième set, Wang Jian Jun s’est fait rattrapé d’une part par l’enjeu et d’autre part par un Ovtcharov dos au mur et totalement libéré. La manche décisive conclue par un cavalier seul de l’Allemand scellait le sort de cette première partie.
Mis sous pression par un Vladimir Samsonov bien plus fringuant qu’au match aller, Marcos Freitas est passé tout près d’une lourde défaite. Accrocheur comme à son habitude, le Portugais a sauvé une balle de match dans la troisième manche, puis deux dans la quatrième. Mieux, le Pontoisien s’offrait à son tour une balle de match dans la manche décisive avant de finalement devoir rendre les armes, 12-10. Une seconde défaite à la belle qui n’augurait rien de bon pour les Franciliens.
C’était sans compter sur le héros de cette finale : Kristian Karlsson. Auteur d’une performance phénoménale lors du match aller, “le plus beau match de ma vie” d’après ses propres termes, le n°3 pontoisien retrouvait Alexey Smirnov pour une partie d’un enjeu fou : au regard des résultats précédents, le vainqueur de ce duel offrirait la victoire finale à son équipe. Ni l’ambiance hostile, ni l’expérience de son adversaire, ni l’enjeu de la rencontre ne sont parvenus à faire vaciller le jeune homme de 22 ans. Au terme d’une lutte d’une incroyable intensité, Karlsson s’imposait 11-8 à la belle. Le regard incrédule, les bras en forme du V de la victoire en attestent : la plus belle victoire de sa vie vient bel et bien d’être signée. Elle offre à Pontoise-Cergy le premier titre de champion d’Europe de son histoire. La défaite anecdotique de Marcos Freitas contre Dimitrij Ovtcharov n’y change rien, la plus prestigieuse coupe européenne siègera pendant au moins une saison en France. Pontoise-Cergy est arrivé au bout de sa route vers l’exploit. Il devient, après Levallois et Caen, le troisième club français vainqueur de la Ligue des Champions.

Les scores

Orenbourg (Russie) – Pontoise-Cergy : 3-1 (11 manches à 8)
Dimitrij Ovtcharov – Wang Jian Jun : 3/2 (11-7, 10-12, 9-11, 11-9, 11-7)
Vladimir Samsonov – Marcos Freitas : 3/2 (11-8, 11-9, 10-12, 11-13, 12-10)
Alexey Smirnov – Kristian Karlsson : 2/3 (10-12, 11-4, 8-11, 11-6, 8-11)
Dimitrij Ovtcharov – Marcos Freitas : 3/1 (11-7, 11-8, 5-11, 11-8)
Match aller : Pontoise-Cergy – Orenbourg (Russie) : 3-1 (10 manches à 5)
Au set-average, Pontoise-Cergy s’impose de deux manches (18 à 16)
 
Source - article complet sur : fftt.com

A lire également l'article paru sur le site du club de Pontoise Cergy

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all