Laura Gasnier termine première de ce Top 8 et se qualifie directement. Emmanuelle Lennon remportera la demi-finale contre Berho Marnina avant de s'imposer en finale contre LOEUILLETTE Stéphanie.

Suite à la parution du classement ITTF de février et conformément à la Note_orientation_sélection_féminines_CM_Bercy_2013 ainsi qu’à la convocation déjà parue sur le blog le 15 janvier 2013 (http://wp.me/p13Bs0-1bJ), les joueuses suivantes sont retenues pour participer au tournoi de sélection féminin aux Championnats du Monde Individuels qui se déroulera à l’INSEP les lundi 11 et mardi 12 février  2013 :

Laura Gasnier, Marina Berho, Laura Pfefer, Emmanuelle Lennon, Sarah Berge, Stéphanie Loeuillette, Marie Migot, Anaïs Leveque et Audrey Zarif.

Rappel : XIAN Yi Fang, Carole GRUNDISCH et Alice ABBAT sont directement qualifiées pour les championnats du Monde.

Bravo à Laura Gasnier et Emmanuelle Lennon qui se qualifient pour les Championnats du Monde 2013 à Paris !

Quelques images de nos Championnes (photos de Gilles Durand)

Sarah Berge
Sarah Berge termine dernière de poule. Elle n'aura pu créer l'exploit. Mais cela restera une bonne expérience pour cette jeune joueuse ! Nous espérons la retrouver pour les Mondiaux de 2017 Complice

Diffusion de la Demi-Finale MARDI 12 FÉVRIER en direct ici à 14h30 !

 

Groupe France

Le tournoi de sélection pour la composition de l’équipe de France féminine au Mondial 2013 s’est achevé hier. Laura Gasnier et Emmanuelle Lennon intègrent officiellement le groupe France !

Après deux jours d’une compétition acharnée, deux nouvelles joueuses auront l’honneur de revêtir le maillot tricolore à Bercy en mai prochain aux côtés de Xian Yi Fang, Carole Grundisch et Alice Abbat : Laura Gasnier et Emmanuelle Lennon.

Laura Gasnier au mental

En arrivant à l’INSEP pour le tournoi de sélection, Laura Gasnier avait certainement plus à perdre qu’à gagner. C’est sans détour qu’elle nous a livré son état d’esprit au moment d’entamer la compétition : « J’ai tout fait pour faire partie des 200 meilleures joueuses mondiales (NDLR : les françaises classées dans le Top 200 mondial avaient automatiquement leur billet pour le Mondial en poche), j’ai très bien joué à l’Open d’Espagne puis à l’Open d’Autriche, avec 4 perfs à  la clé dont 2 sur des joueuses bien mieux classées. Quand j’ai vu que j’étais classée 201ème, je me suis effondrée. C’est simple, je n’avais pas envie de disputer ce tournoi de sélection. » Finalement, bien lui en a pris puisqu’en venant à bout de toutes ses adversaires exceptée Stéphanie Loeuillette, Laura Gasnier a décroché son ticket pour Bercy. «Je me suis appliquée à ne pas trop réfléchir, jouer les matchs sans penser au suivant, et pour finir c’est moi qui m’en sort ! » a-t-elle expliquée avant de revenir sur la vive émotion qui s’est emparée d’elle après le dernier match : «A la fin du match contre Marina Berho, je n’ai pas pu retenir les larmes. Un tournoi comme ça c’est tellement de pression, de fatigue physique et mentale. J’ai quand même gagné 5 de mes 6 matchs à la belle ! Et puis je sais d’où je viens, j’ai été stoppée 6 mois par une mononucléose la saison dernière, je reviens et je gagne, c’est un soulagement incroyable ! ».

Emmanuelle Lennon au courage

C’est confortablement installée que Laura Gasnier a suivi la suite de la compétition, qui a vu Stéphanie Loeuillette et Emmanuelle Lennon venir à bout de Marie Migot et Marina Berho au stade des demi-finales. Au cours d’une finale plus accrochée que le score n’a pu laisser paraître, Emmanuelle Lennon s’est imposée 4 manches à 2. C’est une vainqueure qui avait encore du mal à réaliser sa performance qui s’est présentée : «Je suis super contente mais je n’arrive pas trop à réaliser que je serai à Bercy en mai, et puis ce n’est jamais facile d’éliminer une amie (Stéphanie Loeuillette). J’ai pris une grosse claque ce matin en terminant avec 6 victoires comme Laura (Gasnier) mais 2ème de la poule. » C’est avec un état d’esprit conquérant qu’elle a entamé la phase finale.  «J’ai eu ma sœur au téléphone ce midi, elle m’a bien remonté le moral. Il n’y avait peut-être pas la manière aujourd’hui mais l’essentiel c’était de gagner et c’est ce que j’ai fais ! » Pas mal pour une joueuse qui n’a repris l’entraînement qu’en janvier après 3 mois de blessure.

Source : www.mondialping.com

 

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all