inale

Messieurs

Manche 1 2 3 4 5 6 7
 
Joueur 1 : LEGOUT Christophe 11 13 11 11 7 11 11
Joueur 2 : LEBESSON Emmanuel 6 11 13 5 11 13 7

Tous les résultats ici :

SIMPLES DAMES POULES  
  TABLEAU FINAL  
     
SIMPLES MESSIEURS POULES  
  TABLEAU FINAL  
     
DOUBLES DAMES TABLEAU FINAL  
     
DOUBLES MESSIEURS TABLEAU FINAL  
     
TOP 8 HANDISPORT POULE  
  TABLEAU FINAL  

Source : http://www.aspcn.fr/championnat-de-france/resultat/

et http://www.fftt.com

 


LEGOÛT CHIPE LE TITRE À LEBESSON


Il a fallu attendre la manche décisive de la finale pour connaître l'identité du nouveau champion de France. Après le titre de 2005, Christophe Legoût a ajouté un deuxième titre à son palmarès privant Emmanuel Lebesson d'un doublé. Avec Michel Martinez, son partenaire de club, Christophe Legoût a aussi remporté le double.


Une 80ème édition à revivre sur Sport + ce mardi 04 mai dès 14h30.


Et de deux pour Christophe Legoût qui remporte son deuxième titre après celui de 2005.(Photo V. Kovacs).


Emmanuel Lebesson est forcément déçu... Il a perdu sa couronne ce soir  Nîmes. Il a pourtant livré une excellente prestation d'ensemble après avoir battu Adrien Mattenet et en demies ce matin Michel Martinez avec un net 4/0. Mais en finale, il eut affaire à un sacré champion. Christophe Legoût, 36 ans, avait prévenu : "je ne viens pas au championnat de France pour disputer les demi-finales, j'en ai disputé 11 !" Vainqueur d'Abdel-Kader Salifou en demies, au terme d'un match haletant (4/3), Christophe Legoût avait pris une sacré dose de confiance en repoussant les assauts de son coéquipier de double sur la scène internationale avec lequel il s'est lié d'amitié. Mais pour les sentiments, dans le dernier carré des France, on repassera...
La finale s'annonçait donc brûlante entre Lebesson et Legoût. Comme l'an passé, un Mousquetaire face à un jeûnot... Legoût pris le match à son compte en débordant pendant 2 sets un Lebesson pas encore libéré. Le sociétaire de Levallois revenait pourtant dans la partie en égalisant à 2 sets partout. Mais, à faire la course derrière, il laissait beaucoup d'énergie. Legoût en remettait une couche en passant devant.. 3/2 puis 10/9 avant qu'une balle effleure la table et permette à Lebess de disputer le money-time... et d'en sortir victorieux (13/11) avant la belle.
Une manche décisive où l'expérience de Legoût, qui avait pris un bon départ, prima. Lebesson  était déchu de son titre mais pouvait sortir de l'aire de jeu la tête haute : il avait livré un beau combat dans la tradition des France : un titre national jamais galvaudé.

Christophe Legoût : Les France restent un rendez-vous très important. C'est la récompense d'une super année avec Istres, invaincu en championnat, ça concrétise aussi le boulot à l'Insep. Bientôt se profilent les championnants du Monde avec Lebesson et Mattenet et avec ce niveau là on peut espérer faire un bon parcours.
Aujourd'hui j'étais bien physiquement et ma balle partait bien, j'ai bien servi aussi sur gaucher.
J'avais dit a Pékin que je voulais aller jusqu'à Londres et qu'au bout de 2 ans je ferai le point. On y est et je prends beaucoup de plaisir à l'entraînement. Je joue avec des jeunes, j'assure le rôle de grand-frère et ils me poussent à bosser et à me surpasser.

Emmanuel Lebesson : Sur le début de la finale, il a  très très bien joué, notamment en cop droit avec des balles très lourdes, je n'ai pas l'habitude qu'il joue aussi fort. J'ai fait la course derrière, je suis revenu et j'ai un petit regret à la belle où je pouvais mener 4/2 avant une balle de gratte.. mais j'aviass sauvé une balel dematch au 6ème sur une gratte aussi. J'ai aussi un peu pêché en revers... Chris a très bien joué.
L'an passé, je m'étais rendu facile la finale mais cette année felicitation à Chris qui a très bien joué sur toute la compétition.

Legoût et Martinez conservent leur titre en double
Avant la finale du simple, la finale du double opposait les tenants du titre, Christophe Legoût et Michel Martinez à Sébastien Jover et Armand Phung sacrés à Dinan en 2006. Ces derniers vaaient réussi la performance de sortir Lebesson et Mattenet, une paire de niveau international. Cédric Mirault et Eric Varin, malgré une belle résistance, devaient s'incliner à la belle sur le duo Legoût-Martinez. Et le titre n'a pas changé de mains : les Istréens Legoût et Martinez n'ont pas voulu se défaire de leur trophée. Ils ont bouclé la finale en trois petits sets aux dépens des valeureux Jover et Phung... Une façon pour Legoût de garder un peu de son immense énergie avant d'aller conquérir la couronne du simple.


Les podiums :



Simple messieurs :
Finale : Christophe Legoût - Emmanuel Lebesson 4/3 (11/6 13/11 11/13 11/5 9/11 11/13 11/7)
Demi-finales : Christophe Legoût - Abdel-Kader Salifou 4/3 (8/11 12/10 7/11 11/9 11/9 5/11 11/8)
Emmanuel Lebesson - Michel Martinez 4/0 (11/1 11/9 12/10 11/6)

Double messieurs  :
Finale : Legoût et Martinez - Phung et Jover  3/0 (11/7 11/7 11/6)
Demi-finales :
Legoût et Martinez - Mirault et Varin 3/2 (9/11 11/7 11/5  9/11 11/7)
Lebesson et Mattenet - Phung et Jover 2/3 (14/12 9/11 11/6 6/11 10/12)

Top 8 Handisports (fauteuil)
Finale : Emeric Martin - Christophe Durand 3/0
Demi-finales :
Christophe Durand - Maxime Thomas 3/2
Emeric Martin - Jean-Philippe Robin 3/2

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all