La Coupe du Monde masculine 2017 s'est conclue en fin d'après-midi à Liège (Belgique) sur le sacre de l'Allemand Dimitrij Ovtcharov. Vainqueur de l'épreuve pour la première fois de sa carrière, Ovtcharov met un terme à l'hégémonie chinoise en devenant le premier européen à remporter le titre depuis Vladimir Samsonov à Moscou en 2009. Seul Français qualifié, Simon Gauzy a signé une prestation de très haut niveau en décrochant une superbe 4ème place. De très bon augure en vue de la Coupe du Monde 2018 organisée à Disneyland Paris du 19 au 21 octobre.

Loading script and Flickr images

Résultats : Tableau Messieurs 

Simon Gauzy dans la cour des grands

Pour sa troisième apparition d'affilée à la Coupe du Monde masculine, le Français Simon Gauzy s'est installé un peu plus dans le gratin du tennis de table mondial. Éliminé en 8èmes de finale en 2015 puis en quarts de finale en 2016, le leader de l'équipe de France a atteint les demi-finales de l'une des compétitions les plus relevées de la saison. Un excellent résultat, marqué par une performance en quarts de finale contre le Japonais Jun Mizutani, n°7 mondial, qui laisse présager de beaux jours à venir pour le jeune tricolore.

De quoi aborder avec de vraies ambitions la  Coupe du Monde 2018 qui se disputera en France, à Disneyland Paris, du 19 au 21 octobre 2018.

Replays vidéo (Playlist Youtube) : 

 

Simon Gauzy, n°13 mondial : « C'était un bon week-end avec un très gros niveau de jeu. Je termine sur une légère déception de ne pas décrocher une médaille mais je n'ai pas de regrets car je m'incline contre deux joueurs du top 4 mondial. J'ai tout donné sur ces deux matchs. J'avais de bonnes sensations. Ça ne se joue pas à grand-chose.
Le rendez-vous est pris pour viser le podium sur la Coupe du Monde 2018 qui sera organisée en France ! En attendant, le quotidien reprend avec 3 matchs cette semaine avec mon club. »

Les meilleurs moments de la compétition : 

Le retour (ComeBack) de Timo Boll ! Regardez le nombre de balles de match qu'il sauve à la belle ! C'est la remontada de la compétition !

 

Ovtcharov première, Boll éternel

Pour la première fois depuis 2009 et le titre de Vladimir Samsonov à Moscou (Russie), la Coupe du Monde masculine n'est pas tombée dans l'escarcelle de la Chine. Fort de son statut de n°4 mondial, l'Allemand Dimitrij Ovtcharov a remporté l'épreuve pour la première fois de sa carrière, à 29 ans, en dominant en finale son compatriote Timo Boll. Mieux encore, pour la première fois depuis 1999, aucun joueur chinois n'a atteint la finale de l'épreuve. Un petit tremblement de terre dans le monde du tennis de table qui porte un nom : Timo Boll. Double vainqueur de la Coupe du Monde en 2002 et 2005, l'Allemand de 36 ans a signé une compétition époustouflante. En quarts de finale, Timo Boll s'est défait de Lin Gaoyuan, l'étoile montante du ping chinois, après avoir été mené 10-4 lors de la manche décisive. Au tour suivant, opposé à Ma Long, n°1 mondial, l'Allemand a remonté un handicap de 3 manches à 1 pour rejoindre la finale. Un parcours extraordinaire récompensé d'une médaille d'argent.

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all