Quand tu étais jeunes, tu voulais devenir professionnel et devenir aussi fort que Jan-Ove Waldner ou Jean-Philippe Gatien, tes idoles ! 

Mais aujourd’hui, on peut dire que ton hygiène de vie laisse à désirer! Tu es un « boit sans soif » et tu joues même au Ping bourré! Et le pire, c’est que tu adore ça!!!

A quoi reconnais-tu un pongiste qui joue bourré ? 

  • tu es comme la balle, tu es rond !
  • tu joues du côté de ton adversaire en double,
  • tu fais plus souvent des tranches qu’un boucher, 
  • tu crois que le Ping se joue en 51 points !
  • tu as fait ton sac le matin, et avec 4 grammes dans chaque bras, tu te rends compte que tu as oublié ta raquette !
  • pire encore, tu commences ton match et tu t’aperçois que ton pote te crie dessus : tu lui a pris sa raquette ! Et le règlement, c’est le règlement : impossible de changer de raquette en cours de match… Tanpis pour ton pote !
  • ton sac de Ping ressemble plus à une armoire à pharmacie qu’à un sac de sport !
  • à la place de l’eau tu gardes ta fameuse gourde avec un mélange « eau – vin » 
  • tu joues le dimanche matin à 9h, et à 10h30, vite, vite, le petit blanc et le casse-croûte qui va avec !!!
  • d’habitude si prudent dans le jeu, tu mets des « parpaings » de partout et pour une fois tu crois que tu sais jouer au Ping !
  • tu as tellement bu de bières que l’adversaire joue systématiquement le « ventre pongiste » (expression pongiste désignant la zone où le pongiste hésite à faire un coup droit ou un revers)


A toi de continuer… laisse un commentaire ci-dessous et nous rajouterons les meilleures répliques