A l’issue des simples, les Bleus comptent un titre et cinq médailles de bronze.

Les grandes satisfactions de ce début de journée de mercredi s’appellent Fabien Lamirault (classe 2), Pascal Pereira-Leal (classe 11).

Fabien Lamirault a successivement éliminé le Coréen Cha et le Slovaque Riapos (champion du monde sortant) pour se qualifier en finale. Mené deux manches à rien par le Cornée Kim, le Francilien a trouvé les ressources pour inverser la tendance et s’offre l’or mondial. Deux ans seulement après décroché le bronze aux Jeux paralympiques de Londres. « C’est une joie si intense. A l’image de ma finale, je n’ai jamais douté durant ce tournoi, explique le nouveau champion du monde tricolore. Mon était bien en place et à la fin de la deuxième manche de la finale, je sentais que j’avais trouvé les stratégies pour le renverser. »

Il a été imité par Pascal Pereira-Leal, tombeur du Russe Gayfullin en quart puis du Belge Van Acker en demi. Lui aussi est allé au bout du chemin en venant à bout d’un Coréen, Son. « Il y a mis la manière », se réjouit Sébastien Messager, le directeur sportif tricolore.

Cinq médailles de bronze pour les Bleus –

La vice-championne paralympique classe 8 a trébuché à la belle contre la Norvégienne Dahlen. C’est sans doute un petit regret pour le clan tricolore. Anne Barneoud, elle, a subi la loi de la Hollandaise Von Zon, tête de série 1 de l’épreuve. « Thu n’a pas réussi à sortir de la spirale négative dans laquelle son adversaire, euphorique, l’a plongée, analyse Messager. Anne, elle, avait déjà battu cette joueuse hollandaise cette saison. C’est dommage. » Enfin, Isabelle Lafaye a cédé contre la Coréenne Seo 1-3.

Florian Merrien aussi devra se contenter du bronze. Tombeur du Coréen Kim en quart, il a cédé contre l’Allemand Schmidberger, une référence dans la classe 3, au stade des demi-finales (1-3). « Il a livré un match si plein que c’est dommage. CE titre aurait vraiment été beau… »

Son compère de toujours en bleu, Maxime Thomas a également vu sa route s’arrêter en demi. Le joueur de Charcot a éliminé en quart le Coréen Kim Jung avant de perdre contre un autre Coréen, Choi, l’un des deux meilleurs joueurs de la planète (9-11 à la belle). Thomas, qui menait deux manches à rien, a livré un vrai combat qu’il a perdu en s’inclinant aux avantages des trois derniers actes. « Quel match. C’est d’autant plus regrettable qu’en finale Maxime Thomas avait un vrai coup à jouer. »

En revanche pas de médaille pour Fanny Bertrand en classe 3. La Française s’est inclinée en quart de finale contre la Suédoise Ahlquist (tête de série 1) 1-3. Idem pour Jean-François Ducay (classe 1 homme), défait par le Coréen Lee en trois sets secs.

« Avec un titre et cinq médailles de bronze, nous sommes assez satisfaits, se réjouit Sébastien Messager. Maintenant, il faut confirmer par équipe et surtout ne pas oublier qu’il reste du travail d’ici les Jeux paralympiques de Rio 2016. »

Les résultats de mercredi.

Féminine. Classe 1-2 : Demi-finales : Lafaye – Seo (Cor) : 1-3 (12-10, 9-11, 10-12, 5-11).

Classe 3 F. Quart : Ahlquist (Sue, TS1) – Bertrand : 3-1 (11-4, 12-10, 9-11, 11-4).

Classe 7 F. ½ : Barneoud – Van Zon (Hol, TS1) : 1-3 (6-11, 4-11, 11-6, 10-12).

Classe 8 F. Kamkasomphou (TS1) – Dahlen (Nor) : 2-3 (12-10, 7-11, 11-4, 8-11, 6-11).

Classe 1 M. Quart : Lee (Cor) – Ducay : 3-0 (11-9, 11-7, 11-5)

Classe 2 M. Quart : Cha (cor) – Lamirault (TS2) : 0-3 (6-11, 9-11, 4-11). ½ : Lamirault – Riapos (Svk) : 3-0 (11-8, 12-10, 11-8). Finale : Lamirault – Kim : 3-2 (5-11, 9-11, 11-8, 11-7, 11-6).

Classe 3 M. Quart : Merrien – Kim : 3-0 (13-11, 11-7, 11-4). ½ : Merrien – Schmidberger (All) : 1-3 (13-15, 11-5, 6-11, 10-12).

Classe 4 M.  Quart : Thomas – Kim : 3-1 (5-11, 11-9, 11-9, 11-9). ½ : Thomas – Choi (Cor) : 2-3 (11-9, 12-10, 11-13, 11-13, 9-11).

Classe 11 M. Quart : Pereira-Leal – Gayfullin (Rus) : 3-0 (11-2, 11-7, 11-4). ½ : Pereira-Leal – Van Acker (Bel) : 3-1 (11-6, 14-12, 16-18, 11-8). Finale : Pereira-Leal – Son (Cor) : 3-2 (11-9, 7-11, 10-12, 11-6, 11-7).

Source : http://www.tthandisport.org/