Reprise possible du Ping-Pong dans les clubs le 2 juin

Suite à l’allocution du 1er ministre le 28 mai, il sera possible de reprendre le tennis de table dans les clubs dès le 2 juin. Pour cela, il faudra être situé en Zone verte et respecter les préconisations de la FFTT. 

Communiqué du Ministère des Sports – 11 mai 2020

Un nouveau pas vers le déconfinement pour les sportifs de haut-niveau

Depuis lundi 11 mai les sportifs de haut niveau ainsi que les professionnels peuvent de nouveau s’entraîner dans des établissements couverts. Toutes les disciplines ne sont pas concernés, mais le décret concerne bien le tennis de table.

Le ministère des Sports a publié lundi 4 guides à destination des sportifs amateurs et de haut niveau pour préciser les conditions dans lesquelles ils peuvent pratiquer du sport.

Le tennis de table en loisir n’est toujours pas autorisé
Le Ping-Pong en loisir dans une salle n’est toujours pas autorisé.

Dans le cadre de la reprise progressive de l’activité physique et sportive adaptée aux risques liés à l’épidémie de Covid-19, le ministère des sports a édité des guides thématiques  pour les différents acteurs du sport, et en particulier les dirigeants et entraîneurs des associations sportives.

Ce travail se présente sous la forme de 4 guides, qui décrivent dans le détail les modalités de reprise des activités physiques et sportives selon 4 entrées thématiques :

  1. Guide de recommandations sanitaires à la reprise sportive
  2. Guide d’accompagnement des sportifs de haut niveau et professionnels
  3. Guide de recommandations des équipements sportifs terrestres, sports d’eau, piscines, centres aqualudiques et espaces de baignade naturels
  4. Guide d’accompagnement de reprise des activités sportives

Dès les premiers jours de la crise sanitaire liée au Covid-19 , l’activité physique et sportive est apparue comme essentielle pour permettre à chacun de préserver sa santé physique et morale. J’ai régulièrement, avec les autorités sanitaires, pu rappeler la nécessité de cette pratique, dont les bienfaits sont aujourd ‘hui avérés.

Dans la continuité des annonces du Premier ministre et au regard des recommandations du Haut Conseil de la santé publique, il est désormais possible, dans cette première phase de déconfinement , de reprendre plus largement la pratique d’une activité physique et sportive dans le respect des mesures sanitaires et des gestes barrières.

Mon action et la mobilisation du ministère des Sports ont pour objectif d’accompagner les Français dans cette voie en restant vigilant sur notre priorité : la lutte contre la propagation du virus et la préservation de la santé de tous. Ce travail nous le poursuivons en collaboration avec les services publics territoriaux, les fédérations, le tissu associatif sportif et des acteurs économiques.

Le déconfinement sera progressif, territorialisé et potentiellement réversible. Chaque citoyen, chacun de nous doit être responsable et acteur de sa réussite.

Je tiens à remercier très sincèrement les élus, agents publics, dirigeants, sportifs et professionnels du sport pour leur concours précieux à l’élaboration des prescriptions et des recommandations indispensables à une reprise maitrisée des activités sportives.

Ce travail a permis d’alimenter des guides pratiques de reprise de l’activité sportive destinés aux pratiquants et aux acteurs du sport. Ils accompagnent une instruction cadre adressée ce jour aux préfets. Ces documents sont en ligne sur le site du ministère des sports, www.sports.gouv.fr et seront actualisés régulièrement.

Par ailleurs, j’ai proposé au ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse que le mouvement sportif puisse venir au soutien des familles, des enseignants, des collectivités , lors du retour progressif des élèves à l ‘école. Nos deux ministères, ainsi que le CNOSF se sont ainsi engagés, à travers un protocole d’accord, à un travail commun pour proposer des activités physiques et sportives aux élèves dans le temps scolaire. Naturellement , les clubs et les éducateurs sportifs y joueront un rôle clé en lien avec la communauté éducative et les collectivités locales.

Je sais pouvoir compter sur la pleine mobilisation de chacun(e) pour faciliter la mise en œuvre de cette belle ambition dans les territoires .

Enfin, nous avons souhaité permettre aux sportifs de haut niveau, aux sportifs professionnels, ainsi qu’à leurs encadrants de reprendre l’entrainement à partir du 11 mai dans les meilleures conditions possibles. Parce que le sport est leur activité principale, leur métier, ils auront la possibilité de retourner s’entrainer à l’extérieur mais aussi dans des équipements couverts, sans limitation de 10 personnes ni contrainte de rester à moins de 100km de leur domicile. Cette phase de réathlétisation doit être progressive pour éviter les blessures et limiter le risque de contamination. Elle devra suivre un protocole médical et sanitaire précis élaboré par les fédérations et ligues professionnelles en lien avec le ministère des Sports, sous l’autorité du ministère de la Santé. Comme tous les Français, les sportifs seront tenus de respecter strictement les règles de distanciation physique et les gestes barrières. Pour leur santé et celle de leurs proches.

En vous réitérant mon soutien et mes remerciements pour votre engagement sans faille durant cette période difficile pour notre pays.

Remettons-nous en mouvement de manière responsable, progressivement , prudemment mais sûrement. Nous avons notre destin entre nos mains.

Roxana MARACINEANU

Communiqué du 11 mai

Communiqué de la FFTT – 9 mai 2020

À la suite des annonces du Premier Ministre, Édouard Philippe et de la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, la FFTT rappelle que la reprise du Tennis de Table n’est toujours pas autorisée au 11 mai 2020. En fonction de l’évolution de la situation, une ouverture conditionnée et progressive pourrait avoir lieu à partir du 2 juin 2020.

La Fédération, en lien avec le ministère des Sports, travaille depuis plusieurs semaines sur l’élaboration d’un guide de reprise de l’activité tout en respectant les gestes barrières.
Ce guide sera communiqué à l’ensemble des clubs, comités et ligues, aussitôt que possible, une fois la reprise de l’activité autorisée par le ministère des Sports.

Pour rappel, les activités physiques individuelles autorisées à partir du 11 mai pourront se faire :

  • Uniquement en respectant les règles de distanciation physique entre les pratiquants.
  • Sans limitation de durée de pratique
  • Sans attestation
  • Dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km ;
  • En limitant les rassemblements à 10 personnes maximum ;
  • En extérieur ;
  • Et sans bénéficier des vestiaires

Les critères de distanciation spécifiques entre les personnes sont les suivantes :

  • Une distance de 10 mètres minimum entre deux personnes pour les activités du vélo et du jogging ;
  • Une distance physique suffisante d’environ 4m2 pour les activités en plein air type tennis, yoga, fitness par exemple
  • Des spécifications complémentaires en fonction des activités seront fournies prochainement par le ministère des Sports.
FFTT

Communiqué du 9 mai 2020

Précisions du Ministère des Sports

Dans un communiqué de presse du 30 avril faisant suite aux annonces du premier ministre à l’Assemblée nationale, Roxana Maracineanu, la ministre des sports, rappelle qu’il sera possible de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air à partir du 11 mai, dans le respect des règles de distanciation physique, dans les espaces ouverts autorisés et en fonction de la situation sanitaire de chaque territoire.

La reprise individuelle de l’activité sportive pour tous les français

Sur les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique, la ministre des sports rappelle que la mise en oeuvre d’une distanciation physique spécifique entre les pratiquants est une condition indispensable à la pratique d’une activité physique. Le ministère précise que ces règles sont applicables à tous les français, y compris aux sportifs de haut niveau et professionnels. 

A cet égard, il est précisé que les activités physiques et sportives pourront se faire :

  • Sans limitation de durée de pratique ; 
  • Sans attestation ; 
  • Dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km ; 
  • En limitant les rassemblements à 10 personnes maximum ; 
  • En extérieur, sans bénéficier des vestiaires qui peuvent être mis à disposition pour les activités de plein air. 

Les critères de distanciation spécifiques entre les personnes pratiquant une activité physique et sportive sont les suivants : 

  • Une distance de 10 mètres minimum entre deux personnes pour les activités du vélo et du jogging ; 
  • Une distance physique suffisante d’environ 4m2 pour les activités de plein air (exemple : tennis, yoga, fitness). 

Par conséquent, à partir du 11 mai, tous les français, y compris les sportifs de haut niveau et professionnels, pourront pratiquer une activité physique et sportive individuelle en plein air. A l’inverse, les sports pratiqués dans des lieux couverts, les sports collectifs et les sports de contact demeureront interdits jusqu’à nouvel ordre. Le ministère des sports proposera une liste exhaustive des disciplines et sports concernés par cette interdiction provisoire dans un guide pratique en cours d’élaboration. 

S’agissant précisément des sportifs de haut niveau et professionnels, la ministre des sports énonce que la phase de réathlétisation devra s’inscrire dans une démarche progressive pour éviter les blessures et toute contamination, et selon un protocole médical et sanitaire précis élaboré par le ministère des sports avec les fédérations et ligues sportives sous l’autorité du ministère de la santé. 

Concernant les compétitions, le ministère des sports annonce qu’aucune compétition sportive ne pourra avoir lieu avant le mois d’août, y compris à huit clos. En outre, les manifestations sportives rassemblant plus de 5 000 personnes sur un même lieu ne pourront se tenir avant le mois de septembre. Autrement dit, l’organisation de compétitions pourrait éventuellement reprendre à partir du 1er août. 

Néanmoins, le Ministère a rappelé aux fédérations qu’il fallait faire preuve, dans un contexte de pré déconfinement, de beaucoup de prudence dans la communication des conditions de reprise de ses activités fédérales au risque d’être contredites par les mesures gouvernementales et locales. 

Ainsi, dans la mesure où une manifestation sportive se déroulerait devant moins de 5 000 personnes ou à huit clos, cette dernière pourrait être organisée dès le 1er août, dès lors qu’elle aurait obtenu l’autorisation de la Préfecture sous réserve que les conditions sanitaires et matérielles soient réunies.

Pour plus d’informations concernant les mesures que peuvent prendre les fédérations dans le cadre de la reprise de leur activité, veuillez consulter l’article sur les précautions à prendre pour la reprise du travail.

Roxana Maracineanu

Communiqué du 30 avril 2020

Annulation des Euro Mini Champ’s

Après concertation avec les services du ministère des Sports et validation du Président et du DTN de la FFTT, nous sommes au regret de vous annoncer que compte tenu de la doctrine sanitaire en vigueur à date et du principe de prudence, les Euro Mini Champ’s (EMC) ne pourront se tenir en août 2020.

Pour rappel, cette compétition est une épreuve individuelle à vocation européenne pour de très jeunes joueurs. L’année dernière, elle avait accueilli pas moins de 32 nations différentes, 400 garçons et filles de 10 à 12 ans venus de toute l’Europe se sont affrontés pendant trois jours. 

Depuis plusieurs années, ce tournoi est un des rendez-vous majeurs du programme de détection des très jeunes pongistes de la FFTT. Il s’inscrit dans la formation des jeunes qui s’engagent sur la route du haut niveau.

FFTT

Communiqué du 5 mai

Précisions de la FFTT 

Décisions de la Fédération concernant l’arrêt des compétitions et de l’activité pongiste

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de son évolution, la Fédération Française de Tennis de Table a acté plusieurs décisions aux mois de mars et d’avril concernant l’activité pongiste sur le territoire national, les compétitions amateurs et les championnats PRO.

Vous trouverez ci-dessous le détail des décisions prises par la Fédération pour préciser l’arrêt des compétitions et l’activité pongiste.

Pour le Championnat par équipes (toutes divisions) sans possibilité de dérogation :

  • Pas de classement des équipes dans la poule au titre de la phase 2 (championnat de deux phases) ou à l’issue des rencontres aller-retour (championnat d’une phase) ;
  • Pas de montée en division supérieure ;
  • Pas de descente en division inférieure ;
  • Pas d’attribution de titre à l’issue de la phase 2 (championnat de deux phases) ou à l’issue des rencontres aller-retour (championnat d’une phase) ;
  • Constitution des divisions pour la phase 1 de la saison 2020-2021 avec les équipes qualifiées pour la phase 2 de la saison 2019-2020, sous réserve qu’elles se réengagent au titre de la saison 2020-2021.

Pour le Championnat Pro (messieurs et dames) :

  • Attribution du titre honorifique de « champion d’automne de pro A messieurs » pour l’équipe SPO Rouen, équipe classée première à l’issue des rencontres aller ;
  • Attribution du titre honorifique de « champion d’automne de pro B messieurs » pour l’équipe de C’Chartres TT, classée équipe première à l’issue des rencontres aller ;
  • Attribution du titre honorifique de « champion d’automne de pro dames poule A » pour l’équipe de Saint Quentin TT, équipe classée première à l’issue des rencontres aller ;
  • Attribution du titre honorifique de « champion d’automne de pro dames poule B » pour l’équipe de Metz TT, équipe classée première à l’issue des rencontres aller.

Pour le Championnat national par équipes (nationale 1 à nationale 3) :

  • Nouvelle constitution des poules de la phase 1 de la saison 2020-2021 à partir du classement à l’issue de la phase 1 de la saison 2019-2020 et en tenant compte des demandes des clubs (calendrier d’occupation des salles, concordances, …) ;
  • Places vacantes à la disposition de la commission sportive fédérale en cas de non réengagement ou de retrait.

Pour les Championnat par équipes par équipes (pré-nationales, régionales, pré-régionales et départementales) :

Les poules de la phase 1 de la saison 2020-2021 peuvent (choix de la commission sportive de l’échelon considéré) :

  • Soit être refaites sur le même principe que pour les divisions nationales ;
  • Soit être identiques à celles de la phase 2 de la saison 2019-2020 ; dans ce cas, toutes les rencontres devront être jouées et la numérotation dans la poule pourra être adaptée.

Pour les Compétitions nationales prévues au calendrier 2019-2020 à compter du 17 mars 2020 (date de début du confinement) :

  • Annulations de toutes les épreuves ;
  • Pas d’attribution de titre pour la saison 2019-2020 ;
  • Remboursement des engagements des joueurs pour le championnat de France Vétérans
  • Priorité aux organisateurs des compétitions annulées au titre de la saison 2019-2020 pour organiser la même compétition au titre de la saison 2020-2021 ;
  • Priorité aux candidats des compétitions au titre de la saison 2020-2021 pour organiser la même compétition au titre de la saison 20210-2022 sous réserve de postuler à nouveau.

À titre d’information, les compétitions nationales suivantes sont annulées:

  • Du 11 au 13 avril 2020 : Championnat de France Vétérans à St Dié (Vosges, Grand Est) ;
  • Les 25 et 26 avril 2020 : Championnat de France Corpos à Angoulême (Charente, Nouvelle Aquitaine) ;
  • Du 8 au 10 mai : Championnat de France Minimes/Juniors à Espalion (Aveyron, Occitanie) ;
  • Les 9 et 10 mai : Coupe Nationale Vétérans à Valenciennes (Nord, Hauts de France) ;
  • Du 22 au 24 mai : Championnat de France benjamins/cadets à Alençon (Orne, Normandie) ;
  • Du 5 au7 juin 2020 : Titres par équipes à Bourges (Cher, Centre Val de Loire) ;
  • Les 27 et 28 juin 2020 : Finales par classement au Creusot (Saône et Loire, Bourgogne Franche- Comté).

Les tournois nationaux prévus jusqu’au 30 juin 2020 sont annulés. Ils seront indiqués comme non homologués dans Spid et les droits d’homologation seront rendus.

Pour le Critérium fédéral :

  • Le troisième tour est considéré comme le dernier tour de critérium fédéral de la saison 2019- 2020 ;
  • Les résultats et le classement à l’issue du troisième tour servent de référence aux différents échelons pour les montées pour le premier tour de la saison 2020-2021 et pour la qualification des joueurs pour le premier tour de critérium fédéral de la saison 2020-2021 ;
  • Les engagements des joueurs pour le quatrième tour de nationale 1 sont remboursés.

Enfin, concernant le classement des joueurs :

  • Prise en compte de toutes les parties jouées depuis le 1er janvier 2020 pour l’élaboration du classement au 1er juillet 2020 ;
  • Minimum de 10 parties au cours de la saison ramenée à sept parties pour ne pas être reconnu en inactivité ;
  • Date limite de saisie des parties pour la période 7 (mars 2020) reportée du 1er avril 202 au 15 avril 2020 ;
  • Pas de saisie des parties pour les périodes 8 (avril 2020), 9 (mai 2020) et 10 (juin 2020) ;
  • Classement officiel au 30 juin 2020 ;
  • La dérive sera impactée à la baisse.

 

Dans le cas où le confinement serait levé à des dates différentes d’une région à l’autre, chaque instance, pour relancer l’activité pongiste dans les clubs et son territoire, pourra organiser des manifestations si les arrêtés préfectoraux le permettent.

Ces décisions sont prises en fonction des éléments portés à la connaissance du Bureau exécutif à la date de la réunion et elles pourront être revues en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

FFTT

Communiqué publié le 22 avril 2020

Arrêt définitif des championnats PRO

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 qui ne permet pas de connaître la date de fin du confinement, la FFTT acte une saison blanche pour la saison 2019/2020 des championnats
PRO messieurs et dames.

En conséquence, il n’y aura ni montée, ni descente et aucun titre officiel de Champion de France ne sera décerné pour la saison 2019/2020

COMMUNIQUE DE PRESSE FFTT

Paris, vendredi 10 avril 2020

La FFTT vient de prendre la décision d’annuler TOUTES les compétitions de la Nationale à la plus petite division de départementale

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Chers licencié(e)s,

Face à la crise sanitaire mondiale liée au COVID-19 et la période de confinement que nous vivons actuellement, je tenais dans ces moments difficiles que nous traversons, à vous faire savoir que la Fédération française de Tennis de Table ne vous oublie pas.

Nous sommes tous conscients des difficultés de chacun à tous les niveaux. Sachez que dans de tels moments, nous devons être tous solidaires et c’est dans cet esprit que ce mot vous est adressé aujourd’hui.

La période de confinement que nous vivons illustre l’ampleur de la crise dans laquelle nous sommes. Il est indispensable que nous restions TOUS mobilisés.

Nous avons multiplié les visioconférences de concertation avec toutes les parties prenantes pour veiller à la santé des pongistes.

Toutes les mesures nécessaires, qui ont été prises, sont pour assurer au maximum la santé de tous et la reprise de l’activité dans les meilleures conditions.

Vous trouverez ci-joint, le communiqué de presse qui détaille la décision définitive que nous avons prise concernant la fin de la saison sportive.

Pour finir, prenez soin de vous et de vos proches. Je sais que vous serez, tous et toutes à la hauteur de la situation. Pour ceux des nôtres, qui sont atteints par le COVID-19, je tiens à vous exprimer mes sincères et chaleureux vœux de bon rétablissement. Je tiens également à saluer particulièrement tous ceux qui parmi nos licenciés contribuent activement directement et indirectement à la lutte contre le coronavirus.

Christian Palierne

Président de la FFTT

Le communiqué de presse de la FFTT – 27 mars 2020

Arrêt définitif des championnats

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de son évolution il n’est plus possible d’envisager sereinement la fin de nos championnats.

En conséquence, la phase 2 du championnat par équipes, de la nationale 1 à la dernière division départementale, ne pourra pas se terminer. Nous actons donc une phase blanche sans montée, ni descente et sans titre décerné.

Toutes les épreuves nationales devant encore se dérouler sont annulées, Championnats de France Vétérans, Championnats de France Jeunes (Minimes – Juniors et Benjamins – Cadets), Championnats de France Corpos, Coupe Nationale Vétérans, Finales par classement ainsi que les Tournois.

Les points acquis ou perdus par les joueurs au cours des matchs joués avant le confinement leur resteront acquis.

Concernant le championnat Pro, Masculin et Féminin, une décision sera prise dans les prochains jours quant à la conclusion de la saison 2019-2020.

Enfin, la Commission Sportive Fédérale communiquera dans les meilleurs délais les dispositions engendrées par cette décision d’arrêt de la saison 2019-2020 au 16 mars 2020.