Communiqué FFTT du 13 novembre 2020

Lors de la séance du 13 novembre 2020, le Conseil Fédéral a décidé d’un nouveau calendrier sportif, si les conditions sanitaires le permettent :

Pour les divisions nationales :

  • Le championnat par équipes se déroulera sur une unique phase ;
  • La reprise du championnat se fera par la 4è journée le 23 janvier 2021 ;
  • Si nécessaire, la phase se poursuivra jusqu’en juin 2021, le calendrier reste modulable en fonction de l’évolution des contraintes sanitaires ;
  • La reprise du Critérium Fédéral se fera par le 2ème tour sur les dates et lieux du 3ème tour (29-31/01 /21) ;
  • L’intégration d’un 4ème tour est envisagée en avril 2021 dans la mesure du possible ;
  • Il n’y aura pas d’homologation de tournoi national durant la période de confinement ;
  • Le délai de trois mois pourra ne pas être respecté si une ligue certifie que le tournoi respecte les règlements sportifs lorsque le confinement sera levé.

Pour les épreuves régionales et départementales :

  • Chaque instance est libre de les organiser selon les situations sanitaires locales et d’adapter les règlements sportifs pour une bonne gestion et une équité sportive
  • Concernant les épreuves qualificatives à l’échelon national, les instances régionales et départementales fourniront la liste des joueurs et/ou des équipes qualifiés selon les critères définis par elles si l’épreuve ne peut être organisée.

Pour le classement des joueurs :

–              Un seul classement officiel sera établi en fin juin 2021.

En fonction de l’évolution de la crise sanitaire et des directives gouvernementales ce calendrier pourra être amené à évoluer.

Le Conseil Fédéral

FFTT

Communiqué du Président de la FFTT – 10 novembre 2020

Cher.e.s ami.e.s,

 Avant tout, je voudrais vous signifier que ma principale préoccupation est que vous, vos proches, ainsi que tous ceux qui vous sont chers se portent pour le mieux.

 Chaque jour, le Gouvernement prend des décisions, certes pas toujours populaires, mais qu’il est nécessaire de respecter et de suivre avec rigueur. Il en va de la protection de votre santé. Pour cela, il est fait appel à votre civisme, à votre sens de la solidarité. Deux valeurs que le tennis de table français est à même de se prévaloir, j’en suis persuadé.

 Depuis des mois, vous faites preuve d’une immense adaptabilité pour que le Ping puisse continuer. Vous réorganisez votre salle pour appliquer les protocoles sanitaires qui se succèdent. Vous vous confrontez aux municipalités et aux arrêtés préfectoraux qui veulent fermer les équipements. Vous entamez les démarches administratives pour préserver l’emploi de votre éducateur. Vous rassurez vos partenaires. Vous faîtes face à vos licenciés qui veulent encore jouer en raison des bonnes conditions sanitaires de votre territoire, mais aussi à ceux qui ne comprennent pas que le championnat ne soit pas neutralisé parce que vous êtes en zone vulnérable.

 Pourtant vous restez présents, tout simplement.

 Toutes vos difficultés ne me sont pas étrangères. Avec mes trésoriers nous travaillons sur des mesures financières et une méthodologie à adopter en 2021 qui pourraient vous soutenir au mieux à la sortie de l’épidémie. C’est ma préoccupation et ma priorité. Soyez-en assuré.

 Permettez-moi de vous remercier chaleureusement, pour tout ce que vous avez fait et continuez de faire pour notre sport, vous, dirigeants qui bataillez pour que le tennis de table persiste.

 Je vous prie de croire, Cher.e Présidente, Cher.e ami.e, à l’assurance de mes sincères salutations.

Christian PALIERNE

Président de la FFTT

Déclinaison des décisions  sanitaires gouvernementales pour le sport (mise à jour au 3 novembre)

Nouveau communiqué de la FFTT – 28 septembre

Ce communiqué a mis le doute sur de nombreux clubs évoluant en départemental ou en régional. Il est conseillé de suivre les directives de son Comité pour les compétitions départementales et de sa Ligue pour les compétitions régionales.

Nous pensons que ce communiqué aurait dû être envoyé uniquement aux dirigeants des Ligues et des Comités…

Nous conseillons aux Comités qui ont de nombreux clubs en zone renforcée de reporter leurs rencontres départementales. En effet, déplacer des joueurs qui sont en zone écarlate vers d’autres zones moins touchées n’aurait pas de sens d’un point de vue sanitaire ! Et quid de l’équité sportive ? Des joueurs ne pouvant s’entraîner (salles fermées aux adultes) qui iraient dans des clubs qui peuvent s’entraîner…

LA PRATIQUE DU TENNIS DE TABLE AUTORISEE PAR LE MINISTERE DES SPORTS

En réaction à l’annonce de la fermeture des salles de sport par le Ministre de la Santé pour lutter contre le risque épidémique de Covid-19, la FFTT s’est conformée à ces nouvelles mesures sanitaires.

Dans la continuité de ces annonces, la ministre déléguée chargée des sports, en concertation avec le mouvement sportif, les collectivités territoriales, les syndicats professionnels et les acteurs économiques, a présenté par la suite la déclinaison de ces mesures dans le champ sportif.

Il en ressort que toutes les pratiques sportives, sans distinction, y compris en compétition, demeurent autorisées, dans le respect des règles et protocoles sanitaires aujourd’hui en vigueur.

Ainsi, la FFTT, soucieuse de s’aligner sur les directives de son ministère de tutelle, sans plus de restriction, autorise la poursuite du championnat de France par équipes.

Du niveau national à l’échelon départemental, les rencontres pourront se dérouler partout où la pratique du tennis de table suivra strictement les règles sanitaires énoncées dans le protocole 5 de la FFTT et respectera les arrêtés préfectoraux ou municipaux.

En cas d’impossibilité de disputer la rencontre, les commissions sportives respectives seront attentives à toutes demandes de report.

En ce qui concerne le Critérium fédéral, l’organisation du tour 1 est confirmée. Seul le tour de Nationale 1 fera l’objet d’une réflexion plus attentive, celui-ci accueillant des pongistes de tout le territoire, augmentant de fait le risque de propagation du virus. La décision fédérale sera communiquée dans les très prochains jours.

La FFTT ne maitrise pas l’évolution de l’épidémie, ni les décisions de l’Etat qui peuvent être prises, ni les arrêtés préfectoraux et les décisions municipales. Elle ne peut que s’adapter, parfois dans un laps de temps très court.

La Fédération Française de Tennis de Table

Les gymnases resteront ouverts pour les mineurs et les joueurs de haut niveau – 25 septembre

Nouveau rebondissement suite à l’annonce du Ministre de la santé qui avait annoncé la veille la fermeture des gymnases ! C’est une vraie partie de Ping Pong !

Les mineurs, pratiquant un sport en club pourront continuer à s’entraîner dans les gymnases dans les zones d’alerte renforcée. C’est ce qu’a fait savoir aujourd’hui (vendredi 25 septembre) le ministère des Sports à l’AFP, à l’issue d’une réunion avec les acteurs du monde sportif.

En revanche, les adultes, dans cette zone, ne pourront pas aller au gymnase ni à la piscine. Ils seront cantonnés à faire du sport en extérieur.

Report de la 2ème journée du Championnat par équipes – 25 septembre

Décisions de la Fédération concernant l’activité pongiste

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de son évolution, la Fédération Française de Tennis de Table a acté plusieurs décisions ce 25 septembre 2020 concernant  l’activité pongiste sur le territoire national.

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de son évolution, la Fédération Française de Tennis de Table a acté plusieurs décisions ce 25 septembre 2020 concernant  l’activité pongiste sur le territoire national.
Suite aux nouvelles dispositions sanitaires dans de nombreuses villes et/ou départements, dont notamment la fermeture de gymnases et salles de sport à compter de ce samedi 26 septembre 2020.

Il est décidé :

  • de reporter de la deuxième journée du championnat par équipes à une date ultérieure pour tous les échelons (national, régional, départemental).Le championnat reprendra, si les conditions le permettent, lors de la 3è journée pour tous les échelons afin que la gestion du championnat demeure cohérente (montées et descentes).
  • de conseiller de jouer, dans la mesure du possible, la première journée ce week-end pour les championnats par équipes départementaux ou régionaux qui n’auraient pas débuté.
  • d’annuler le premier tour du Critérium fédéral pour toutes les divisions.

Ces décisions sont prises en fonction des éléments portés à la connaissance de la Fédération à date et pourront être revues en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Prenez soin de vous et de nos licenciés.

Jean-Luc GUILLOT

Président de la Commission Sportive Fédérale

Complément d’informations de la FFTT (3 heures plus tard !)

Quelques heures après avoir envoyé le communiqué ci-dessus, la FFTT envoi quelques rectifications… Certains Comités et Ligues n’ont pas dû apprécier l’ordre de la FFTT. Cette dernière a donc fait machine arrière afin de laisser le choix aux Ligues et aux départements. On est encore une fois dans une vraie partie de Ping-Pong  !

Compétitions nationales 1, 2 et 3

Report de la deuxième journée du championnat par équipes à une date ultérieure. Il ne s’agit pas d’une annulation. La troisième journée devrait être jouée à la date prévue initialement

Le premier tour du Critérium fédéral pour les nationales 1 et 2 est reporté à la date prévue du tour 2.

Compétitions régionales et départementales

Les compétitions par équipes pourront se dérouler sous la responsabilité des ligues régionales et des comités départementaux, dans le respect des conditions sanitaires, des décisions préfectorales et des collectivités territoriales.

Les critériums départementaux et régionaux pourront se dérouler sous la responsabilité des ligues et des comités départementaux, dans le respect des conditions sanitaires, des décisions préfectorales et des collectivités territoriales.

Le nom va ici

Fermeture des gymnases et des salles de sport – décision du 23 septembre

Olivier Véran vient d’annoncer que les salles de sport et les gymnases seront fermées dans les territoires en « zone alerte renforcée » à compter de samedi, et à l’issue d’une concertation entre le préfet et les élus locaux.

Les villes concernées sont Bordeaux, Lyon, Nice, Lille, Toulouse, Saint-Étienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier, Paris et la petite couronne. La Guadeloupe et la région Aix-Marseille sont classées en zone d’alerte maximale où les mesures générales sont plus sévères.

« Ce sont des espaces confinés où le port du masque est impossible voire a minima complexe et qui sont hélas, des lieux de contamination importante« , a indiqué Olivier Véran pour justifier ces nouvelles mesures. Ces restrictions s’appliquent aussi à la Guadeloupe et à Marseille, qui sont placées en zone d’alerte « maximale ».

« La circulation du virus atteint dans certains territoires que le niveau de tension hospitalière (…) exige que nous prenions des mesures supplémentaires (…) La détérioration de la situation m’amène à délivrer un message solennel ». Olivier Véran s’est exprimé gravement ce mercredi 23 septembre 2020 à 19 heures, à l’occasion du point qu’il a décidé de tenir chaque semaine afin d’informer les Françaises et Français sur l’évolution de la politique gouvernementale sanitaire en réponse à la pandémie de coronavirus.

La deuxième vague

Il n’y a plus vraiment de doutes sur la question : une deuxième vague de l’épidémie est bien en train de se déployer, petit à petit, depuis une recrudescence du nombre de cas positifs de la Covid-19. Si aucun reconfinement n’a été mis à l’ordre du jour, le gouvernement se veut alarmiste.

« Si nous ne prenons pas des mesures rapidement, nous risquons d’atteindre des situations critiques », a mis en garde le ministre de la Santé. Dans de nombreuses grandes villes françaises comme Marseille, Bordeaux, Lille, Lyon ou Paris, le taux d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) est largement supérieur au seuil de 50 cas pour 100 000 habitants qui a été fixé pour maintenir un semblant de contrôle sur l’épidémie.

« Au rythme actuel, on peut s’attendre à ce que 40 % des capacités régionales de réanimations soient utilisées pour des patients Covid d’ici octobre, et à 85 % aux alentours du 11 novembre », a prédit Olivier Véran, mettant l’accent sur cette nouvelle deuxième vague qui semble inévitable.

Olivier Véran

Ministre de la Santé

Protocole FFTT – phase 5

Protocole de reprise du Tennis de Table – Phase 5

En cette période de reprise d’activité, le ministère chargé des Sports a édité, le 7 septembre 2020, un guide de rentrée sportive et des fiches techniques pour l’ensemble des acteurs du sport, adaptés en fonction de l’évolution de la circulation du virus.

Les modifications substantielles relevées dans ces documents par rapport aux préconisations fédérales communiquées le 28 août dernier, nous obligent à entrer dans une phase 5, à seulement quelques jours de la diffusion de la phase 4. Nous comptons sur votre compréhension.

Ainsi, le guide de reprise phase 5 tient compte des nouvelles directives du ministère des Sports, ainsi que le document « protocole sanitaire phase 5 » et l’affiche rappelant les gestes à respecter dans une salle.
Le protocole précédent relatif à l’entraînement a été lui aussi revu.

Enfin, pour répondre à une demande de plus en plus fréquente, le médecin national fédéral a rédigé une fiche technique relative à la gestion des cas positifs et cas contact.

Cette phase 5 du protocole et les documents qui s’y référent, remplacent toutes les versions précédentes et s’appliquent dès ce jour sur l’ensemble du territoire.

En attendant, la FFTT toute entière est mobilisée pour faire en sorte que la reprise se fasse dans les meilleures conditions possibles

FFTT

Le protocole pour la reprise du Ping en club – 28 août 2020

La saison 2020-2021 devra être placée sous le signe de la vigilance sanitaire. C’est pourquoi la FFTT viens de transmettre aux clubs le nouveau protocole à mettre en place dans les structures pongistes (phase 4).

L’affiche COVID-19 « Au ping, je me protège et je protège les autres » a également été mise à jour sur le site Internet de la Fédération.

La FFTT a pris ces mesures dans la connaissance actuelle des informations gouvernementales. Les évolutions, certaines, seront signalées au fur et à mesure.
Elles sont uniquement le reflet des consignes sanitaires générales applicables sur le territoire.
Elles ne peuvent tenir compte de dispositifs locaux (municipalité, département) qui pourraient être plus contraignants.
Continuons à jouer au ping en toute sécurité

Consignes sanitaires pour organiser un tournoi de tennis de table – 7 juillet

Règles applicables à tous les tournois homologués (internationaux organisés sur le territoire français, nationaux, régionaux et départementaux), applicables à ce jour et jusqu’à la prochaine publication de consignes sanitaires, pour les zones vertes.

Les doubles sont autorisés.

Toute personne présentant des symptômes (température, difficultés respiratoires …) ou ayant été au contact de malades du Covid dans les 14 jours qui précèdent, ne doit pas se présenter dans une salle de pratique pongiste.

 – Organisation générale :

  • Respecter les consignes des autorités pour l’accueil du public (nombre et règles de distanciation…) ; Afficher les consignes sanitaires ;
  • Nommer un responsable de l’accueil qui veille au respect de l’ensemble des règles sanitaires ; Affecter des bénévoles qui veillent au respect des gestes barrières ;
  • Mettre des solutions hydroalcooliques à l’entrée.

  – Plateau de jeu

  • Installer le matériel en respectant la distanciation et les règles sanitaires ; Délimiter le plus possible individuellement les aires de jeu avec des séparations ; Prévoir des couloirs de circulation les plus larges possibles ;
  • Organiser au mieux un sens de circulation sur le plateau de jeu pour éviter les croisements ; Des bénévoles veillent au respect des gestes barrières et du sens de circulation ;
  • Le port du masque est obligatoire pour tous (coaches, juge-arbitres, joueurs et bénévoles de l’organisation) si les règles de distanciation ne peuvent être respectées.

  – Aire de jeu

  • Equiper chaque aire de jeu de solutions hydroalcoolique, et de lingettes ou spray (savonneux ou désinfectant) avec papier essuie-tout ;
  • Si porte-serviettes, les positionner avec une distance minimum de 1 mètre à l’opposé du marqueur ; Prévoir une poubelle pour jeter les lingettes, papier essuie-tout et masques jetables.

  – Tirages au sort (poules et tableau)

Le juge arbitre effectue les tirages au sort de manière à conserver la distanciation sociale.

  – Echauffement

  • 4 joueurs maximum par table ;
  • Les joueurs désinfectent leur partie de table, leur porte-serviette et le haut des séparations d’entrée avant de commencer l’échauffement ;
  • Ils désinfectent également leurs balles avant le début de l’échauffement ; Il n’y a pas de changement de côté.

  – Déroulement d’une partie

  • Les joueurs apportent leur propre  matériel  (pas  de  partage  d’équipement) ;  ils  posent  leurs  affaires personnelles en dehors des aires de jeu,
  • Les joueurs utilisent une solution hydroalcoolique ou autre (lingettes) à l’entrée de l’aire de jeu ; Les conseilleurs et la personne faisant fonction d’arbitre portent un masque ;
  • Les conseilleurs nettoient leur chaise à l’aide d’un matériel désinfectant ;
  • Les joueurs nettoient leur surface de jeu, leur porte-serviette et le haut des séparations avant le début de la partie à l’aide d’une lingette (ou spray avec papier essuie-tout) ;
  • Les joueurs désinfectent les balles avant le début de la partie ;
  • La personne faisant fonction d’arbitre nettoie la chaise et la table d’arbitrage, la plaquette, le stylo ainsi que le marqueur, et désinfecte ses mains ;
  • Il ne doit pas y avoir de contact physique entre joueurs : pas de poignée de main ; Les joueurs ne s’essuient pas les mains sur la table ;
  • Les joueurs ne soufflent pas sur la balle ;
  • Lors du changement de côté, les joueurs tournent dans le sens horaire sans jamais se croiser, ils déplacent leur porte serviette et nettoient rapidement leur côté de table.
Communiqué de la FFTT du 7 juillet 2020

Jean-Luc GUILLOT, Président de la Commission Sportive Fédérale

Phase 3 du déconfinement (source FFTT)

Suite aux annonces du gouvernement et le passage en zone verte de l’ensemble du territoire à l’exception de Mayotte et la Guyane qui restent en zone orange, la FFTT vous transmet le nouveau protocole à mettre en place dans les structures pongistes.

Changements apportés par le nouveau protocole (Zone verte)
Ces informations viennent en complément du protocole proposé pour la phase 3 du déconfinement.

Nombre de personnes présentes dans une salle

Il n’y pas de nombre total restreint. La notion de rassemblement de plus de 10 personnes ne peut être confondue avec l’effectif maximum accueilli dans une enceinte donnée. Ainsi, dans le cadre d’une pratique organisée, si aucun groupe de plus de 10 pratiquants (encadrant compris) ne saurait être constitué, plusieurs groupes de 10 pratiquants pourront être accueillis simultanément dans la même salle dès lors que :

  • chaque groupe respecte en son sein les règles de distanciation physique imposée pour la pratique sportive
  • l’espace disponible, la pratique proposée et les modalités de circulation et d’espacement des groupes se conforment aux principes généraux de distanciation.

Pratique en double

La pratique du tennis de table en double est autorisée tout en respectant les consignes présentées dans le point numéro 4 du Guide de reprise phase 3.

Utilisation des balles

Les joueurs peuvent désormais toucher les balles de leur partenaire d’entraînement, sans souffler dessus. En fin de séance, toutes les balles doivent être ramassées et nettoyées.

Stages d’été et accueil des jeunes

Les séjours sportifs avec accueil des jeunes sont autorisés sur le tout le territoire sans distinction de zone orange ou verte. Le nombre total de mineurs accueillis n’est pas restreint. Le respect de la distanciation physique et des gestes barrières est à la responsabilité de l’organisateur. Pour plus d’informations à ce sujet veuillez-vous référer au protocole du Ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse.

Flash info des DTN n°107 du 29 mai 2020 – Spécial Déconfinement

Dans ce texte, il est notamment précisé un point essentiel :

« Il est également rappelé que la notion de rassemblement de plus de 10 personnes ne peut être confondue avec l’effectif maximum accueilli dans une enceinte donnée. Ainsi, dans le cadre d’une pratique organisée, si aucun groupe de plus de 10 pratiquants (encadrant compris) ne saurait être constitué, plusieurs groupe de 10 pratiquants pourront être accueillis simultanément dans le même équipement dès lors que : – chaque groupe respecte en son sein les règles de distanciation physique imposée pour la pratique sportive, – l’espace disponible, la pratique proposée et les modalités de circulation et d’espacement des groupes se conforment aux principes généraux de distanciation. »

Canicule et Covid-19

 Information importante sur le plan canicule dans cette période du COVID-19 avec la sorte du Decret n°2020-663 du 29 mai 2020 relative à la gestion de la prochaine saison estivale dans un contexte de pandémie COVID-19

Mesdames et Messieurs les Directeurs,

Notre pays connait régulièrement des épisodes de canicule. Nos départements ministériels ont en responsabilité des publics et activités susceptibles d’être fortement impactés par cet état.

Aussi, nous vous adressons le message suivant :

La période de vigilance saisonnière a débuté le 1er juin et va se prolonger jusqu’au 15 septembre prochain. Cette période estivale, va se dérouler dans un contexte inédit puisque le virus SARS-CoV-2 circule encore au sein de la population, tandis que les prévisions de Météo France pour les deux prochains mois au moins montrent des conditions plus chaudes que la normale.

Dans ce contexte, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi afin de disposer de recommandations sur la gestion simultanée de ces deux évènements. Il en ressort que les épisodes de canicule ne doivent pas être minorés en raison de la situation épidémique actuelle et que les recommandations de prévention vis-à-vis de la chaleur continuent à s’appliquer en période d’épidémie de Covid-19.

Vous trouverez en pj l’INSTRUCTION INTERMINISTERIELLE n° DGS/VSS2/DGOS/R2/DGCS/SD3/DGT/CT/DGSCGC/SDPGC/2020/82 du 29 mai 2020 relative à la gestion de la prochaine saison estivale dans un contexte
de pandémie COVID-19.

En application de cette instruction, vous mettrez en œuvre les mesures de gestion que vous jugerez adaptées et appropriées aux caractéristiques de la vague de chaleur, notamment dans le cadre du dispositif départemental organisé et supervisé par le Préfet. Les principales recommandations en cas de fortes chaleurs, les outils de communication ainsi que le Plan National Canicule 2017 sont accessibles sur le site internet du Ministère chargé de la santé
(https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule [1]).

Le PNC 2017 comporte une annexe relative aux fiches mesures et en complément du dispositif de prévention, les recommandations sanitaires émises par le Haut Conseil de la Santé Publique disponibles sur le site http://www.hcsp.fr/ [2]. Ces recommandations, établies sur la base du rapport 2014 restent d’actualité(http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20140415_recosanitplannationcanicule2014.pdf 
[3]).

Vous trouverez également en pièce jointe une fiche de conseils pour les organisateurs de manifestations sportives et une fiche d’aide à la décision du report ou de l’annulation de manifestations sportives en période de vigilance rouge.

Je vous invite à sensibiliser les jeunes, les sportifs et les personnels d’encadrement aux risques liées aux fortes chaleurs et à diffuser aux personnes concernées les fiches de recommandations ci-dessous.

Afin de connaitre au mieux l’état de la situation sur le terrain en temps réel, il vous est demandé de transmettre de manière régulière jusqu’au 15 septembre les éléments suivants :

-toute difficulté dans la mise en œuvre des dispositions du plan national canicule ;

-toute survenue d’accident grave lié à la chaleur dans votre champ de compétence ;

-tout report ou annulation de manifestation sportive ;

-toute initiative positive en dehors des mesures fixées par les plans de gestion canicule départementaux, pouvant contribuer à prévenir ou à protéger des effets liés à la chaleur.

Je vous saurais gré de transmettre ces informations par courriel à gilles.einsargueix@sports.gouv.fr

En vous remerciant par avance pour votre coopération et votre diligence.

Fiches mesures

Fiche 4: jeunes enfants

Fiche 5 : travailleurs

Fiche 7 : principes généraux de vigilance et d’alerte canicule

Rappel des recommandations sanitaires « canicule »

émises par le Haut Conseil de la Santé Publique en 2014

I -Fiches action :

I-1-1 – Fiche destinée au grand public

I-1-2 – Fiche destinée aux sportifs et à leur entourage

I-1-3 – Fiche destinée aux travailleurs

I-2-4 – Fiche destinée aux personnes prenant en charge des enfants
(entourage, bénévoles ou professionnels non soignants ou pairs aidants
ou association patients/proches)

I-3-1 – Fiche destinée aux employeurs et à leurs équipes
d’encadrement

I-3-2 – Fiche destinée aux organisateurs de manifestations sportives

II – Fiches techniques

II-1-3 – Fiche technique mesure de la température corporelle

II-1-4 – Fiche technique chaleur et conservation des médicaments

II-1-5 – Fiche technique alimentation

II-1-6 – Fiche technique : comment rafraichir une personne ?

II-1-7 – Fiche technique de réhydratation par voie orale

II-1-8- Check list d’identification des facteurs de risque d’apparition
d’une complication liée à la chaleur

II-2-1 – Fiche technique : conditions climatiques et risques pour la
santé lors de la pratique d’une activité physique

Nous vous rappelons en outre que des informations simples et claires
sont accessibles sur le site de santé publique France et peuvent aussi
être portées à la connaissance des structures concernées.

http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-comprendre.asp
[4]

————————-

Les ministères sociaux agissent pour un développement durable.

Préservons l’environnement : n’imprimons que si nécessaire !

Links:
——
[1] https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule 
[2] http://www.hcsp.fr/ 
[3] http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20140415_recosanitplannationcanicule2014.pdf 
[4] http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-comprendre.asp 

Gilles QUENEHERVE

Directeur des sports, Message du 18 juin

Allocution du Président – 14 juin 2020

A la suite de l’allocution présidentielle de ce dimanche, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a confirmé à L’Equipe l’autorisation des réouvertures des lieux de sport dès lundi. Cette décision est applicable sur la quasi intégralité du territoire français (à l’exception de Mayotte et de la Guyane), en particulier en région parisienne, jusqu’alors encore en « zone orange ». Les différents équipements de sport comprennent les salles privées ou encore les piscines, alors que les bassins étaient pour le moment interdits d’accès.

Communiqué de l’ITTF – 4 juin

Le Comité Exécutif de l’ITTF s’est réuni le jeudi 4 juin 2020 pour discuter de la dernière situation du tennis de table international au milieu de la pandémie COVID-19.

Après avoir reçu un rapport de mise à jour complet du groupe de travail COVID-19, qui a été mis en place pour suivre de près la situation mondiale, et après délibérations avec les principales parties prenantes, voici les principaux résultats obtenus lors de la réunion:

• Le comité exécutif a accepté de demander au comité d’organisation local (COL) de Busan de chercher de nouvelles dates pour accueillir les championnats du monde de tennis de table par équipe Hana Bank 2020 dans les premiers mois de 2021, car il est peu probable que la majorité des équipes puissent se rendre en République de Corée en septembre 2020.

Si les Championnats du Monde sont reportés, l’assemblée générale annuelle de l’ITTF sera effectuée en ligne.

• Une fois la situation concernant les Championnats du monde confirmée, et avec le report des Jeux Olympiques et Paralympiques également à l’esprit, l’ITTF examinera une refonte de son calendrier initial 2021 dans les semaines à venir.

• En ce qui concerne le calendrier 2020, l’ITTF espère organiser des événements internationaux ouverts au cours du dernier trimestre de 2020. L’ITTF étudie également la possibilité d’organiser des événements alternatifs, régionaux et sur invitation plus tôt en 2020.

• Après un processus de consultation approfondi, avec la participation active de la commission des athlètes de l’ITTF, le comité exécutif a ratifié les ajustements du système de qualification pour les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020. Une fois confirmés respectivement par le CIO et l’IPC, ces systèmes de qualification seront officiellement annoncés.

• Le Comité Exécutif, à travers sa fondation, en collaboration avec World Table Tennis (WTT), apportera un soutien financier aux associations nationales, aux joueurs et aux projets de fondation touchés par la crise COVID-19. Plus d’informations seront annoncées prochainement.

• À la lumière des récents événements mondiaux, l’ITTF souligne sa politique de tolérance zéro contre toute forme de discrimination.

Le Comité Exécutif de l’ ITTF se réunira à nouveau le 23 Juin 2020 et continuera à fournir de nouvelles mises à jour sur toutes les décisions à venir en vue de la pandémie Covid-19.

ITTF

(texte traduit en français)

Reprise possible du Ping-Pong dans les clubs le 2 juin

Suite à l’allocution du 1er ministre le 28 mai, il sera possible de reprendre le tennis de table dans les clubs dès le 2 juin. Pour cela, il faudra être situé en Zone verte et respecter les préconisations de la FFTT. 

Communiqué du Ministère des Sports – 11 mai 2020

Un nouveau pas vers le déconfinement pour les sportifs de haut-niveau

Depuis lundi 11 mai les sportifs de haut niveau ainsi que les professionnels peuvent de nouveau s’entraîner dans des établissements couverts. Toutes les disciplines ne sont pas concernés, mais le décret concerne bien le tennis de table.

Le ministère des Sports a publié lundi 4 guides à destination des sportifs amateurs et de haut niveau pour préciser les conditions dans lesquelles ils peuvent pratiquer du sport.

Le tennis de table en loisir n’est toujours pas autorisé
Le Ping-Pong en loisir dans une salle n’est toujours pas autorisé.

Dans le cadre de la reprise progressive de l’activité physique et sportive adaptée aux risques liés à l’épidémie de Covid-19, le ministère des sports a édité des guides thématiques  pour les différents acteurs du sport, et en particulier les dirigeants et entraîneurs des associations sportives.

Ce travail se présente sous la forme de 4 guides, qui décrivent dans le détail les modalités de reprise des activités physiques et sportives selon 4 entrées thématiques :

  1. Guide de recommandations sanitaires à la reprise sportive
  2. Guide d’accompagnement des sportifs de haut niveau et professionnels
  3. Guide de recommandations des équipements sportifs terrestres, sports d’eau, piscines, centres aqualudiques et espaces de baignade naturels
  4. Guide d’accompagnement de reprise des activités sportives

Dès les premiers jours de la crise sanitaire liée au Covid-19 , l’activité physique et sportive est apparue comme essentielle pour permettre à chacun de préserver sa santé physique et morale. J’ai régulièrement, avec les autorités sanitaires, pu rappeler la nécessité de cette pratique, dont les bienfaits sont aujourd ‘hui avérés.

Dans la continuité des annonces du Premier ministre et au regard des recommandations du Haut Conseil de la santé publique, il est désormais possible, dans cette première phase de déconfinement , de reprendre plus largement la pratique d’une activité physique et sportive dans le respect des mesures sanitaires et des gestes barrières.

Mon action et la mobilisation du ministère des Sports ont pour objectif d’accompagner les Français dans cette voie en restant vigilant sur notre priorité : la lutte contre la propagation du virus et la préservation de la santé de tous. Ce travail nous le poursuivons en collaboration avec les services publics territoriaux, les fédérations, le tissu associatif sportif et des acteurs économiques.

Le déconfinement sera progressif, territorialisé et potentiellement réversible. Chaque citoyen, chacun de nous doit être responsable et acteur de sa réussite.

Je tiens à remercier très sincèrement les élus, agents publics, dirigeants, sportifs et professionnels du sport pour leur concours précieux à l’élaboration des prescriptions et des recommandations indispensables à une reprise maitrisée des activités sportives.

Ce travail a permis d’alimenter des guides pratiques de reprise de l’activité sportive destinés aux pratiquants et aux acteurs du sport. Ils accompagnent une instruction cadre adressée ce jour aux préfets. Ces documents sont en ligne sur le site du ministère des sports, www.sports.gouv.fr et seront actualisés régulièrement.

Par ailleurs, j’ai proposé au ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse que le mouvement sportif puisse venir au soutien des familles, des enseignants, des collectivités , lors du retour progressif des élèves à l ‘école. Nos deux ministères, ainsi que le CNOSF se sont ainsi engagés, à travers un protocole d’accord, à un travail commun pour proposer des activités physiques et sportives aux élèves dans le temps scolaire. Naturellement , les clubs et les éducateurs sportifs y joueront un rôle clé en lien avec la communauté éducative et les collectivités locales.

Je sais pouvoir compter sur la pleine mobilisation de chacun(e) pour faciliter la mise en œuvre de cette belle ambition dans les territoires .

Enfin, nous avons souhaité permettre aux sportifs de haut niveau, aux sportifs professionnels, ainsi qu’à leurs encadrants de reprendre l’entrainement à partir du 11 mai dans les meilleures conditions possibles. Parce que le sport est leur activité principale, leur métier, ils auront la possibilité de retourner s’entrainer à l’extérieur mais aussi dans des équipements couverts, sans limitation de 10 personnes ni contrainte de rester à moins de 100km de leur domicile. Cette phase de réathlétisation doit être progressive pour éviter les blessures et limiter le risque de contamination. Elle devra suivre un protocole médical et sanitaire précis élaboré par les fédérations et ligues professionnelles en lien avec le ministère des Sports, sous l’autorité du ministère de la Santé. Comme tous les Français, les sportifs seront tenus de respecter strictement les règles de distanciation physique et les gestes barrières. Pour leur santé et celle de leurs proches.

En vous réitérant mon soutien et mes remerciements pour votre engagement sans faille durant cette période difficile pour notre pays.

Remettons-nous en mouvement de manière responsable, progressivement , prudemment mais sûrement. Nous avons notre destin entre nos mains.

Roxana MARACINEANU

Communiqué du 11 mai

Communiqué de la FFTT – 9 mai 2020

À la suite des annonces du Premier Ministre, Édouard Philippe et de la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, la FFTT rappelle que la reprise du Tennis de Table n’est toujours pas autorisée au 11 mai 2020. En fonction de l’évolution de la situation, une ouverture conditionnée et progressive pourrait avoir lieu à partir du 2 juin 2020.

La Fédération, en lien avec le ministère des Sports, travaille depuis plusieurs semaines sur l’élaboration d’un guide de reprise de l’activité tout en respectant les gestes barrières.
Ce guide sera communiqué à l’ensemble des clubs, comités et ligues, aussitôt que possible, une fois la reprise de l’activité autorisée par le ministère des Sports.

Pour rappel, les activités physiques individuelles autorisées à partir du 11 mai pourront se faire :

  • Uniquement en respectant les règles de distanciation physique entre les pratiquants.
  • Sans limitation de durée de pratique
  • Sans attestation
  • Dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km ;
  • En limitant les rassemblements à 10 personnes maximum ;
  • En extérieur ;
  • Et sans bénéficier des vestiaires

Les critères de distanciation spécifiques entre les personnes sont les suivantes :

  • Une distance de 10 mètres minimum entre deux personnes pour les activités du vélo et du jogging ;
  • Une distance physique suffisante d’environ 4m2 pour les activités en plein air type tennis, yoga, fitness par exemple
  • Des spécifications complémentaires en fonction des activités seront fournies prochainement par le ministère des Sports.
FFTT

Communiqué du 9 mai 2020

Précisions du Ministère des Sports

Dans un communiqué de presse du 30 avril faisant suite aux annonces du premier ministre à l’Assemblée nationale, Roxana Maracineanu, la ministre des sports, rappelle qu’il sera possible de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air à partir du 11 mai, dans le respect des règles de distanciation physique, dans les espaces ouverts autorisés et en fonction de la situation sanitaire de chaque territoire.

La reprise individuelle de l’activité sportive pour tous les français

Sur les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique, la ministre des sports rappelle que la mise en oeuvre d’une distanciation physique spécifique entre les pratiquants est une condition indispensable à la pratique d’une activité physique. Le ministère précise que ces règles sont applicables à tous les français, y compris aux sportifs de haut niveau et professionnels. 

A cet égard, il est précisé que les activités physiques et sportives pourront se faire :

  • Sans limitation de durée de pratique ; 
  • Sans attestation ; 
  • Dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km ; 
  • En limitant les rassemblements à 10 personnes maximum ; 
  • En extérieur, sans bénéficier des vestiaires qui peuvent être mis à disposition pour les activités de plein air. 

Les critères de distanciation spécifiques entre les personnes pratiquant une activité physique et sportive sont les suivants : 

  • Une distance de 10 mètres minimum entre deux personnes pour les activités du vélo et du jogging ; 
  • Une distance physique suffisante d’environ 4m2 pour les activités de plein air (exemple : tennis, yoga, fitness). 

Par conséquent, à partir du 11 mai, tous les français, y compris les sportifs de haut niveau et professionnels, pourront pratiquer une activité physique et sportive individuelle en plein air. A l’inverse, les sports pratiqués dans des lieux couverts, les sports collectifs et les sports de contact demeureront interdits jusqu’à nouvel ordre. Le ministère des sports proposera une liste exhaustive des disciplines et sports concernés par cette interdiction provisoire dans un guide pratique en cours d’élaboration. 

S’agissant précisément des sportifs de haut niveau et professionnels, la ministre des sports énonce que la phase de réathlétisation devra s’inscrire dans une démarche progressive pour éviter les blessures et toute contamination, et selon un protocole médical et sanitaire précis élaboré par le ministère des sports avec les fédérations et ligues sportives sous l’autorité du ministère de la santé. 

Concernant les compétitions, le ministère des sports annonce qu’aucune compétition sportive ne pourra avoir lieu avant le mois d’août, y compris à huit clos. En outre, les manifestations sportives rassemblant plus de 5 000 personnes sur un même lieu ne pourront se tenir avant le mois de septembre. Autrement dit, l’organisation de compétitions pourrait éventuellement reprendre à partir du 1er août. 

Néanmoins, le Ministère a rappelé aux fédérations qu’il fallait faire preuve, dans un contexte de pré déconfinement, de beaucoup de prudence dans la communication des conditions de reprise de ses activités fédérales au risque d’être contredites par les mesures gouvernementales et locales. 

Ainsi, dans la mesure où une manifestation sportive se déroulerait devant moins de 5 000 personnes ou à huit clos, cette dernière pourrait être organisée dès le 1er août, dès lors qu’elle aurait obtenu l’autorisation de la Préfecture sous réserve que les conditions sanitaires et matérielles soient réunies.

Pour plus d’informations concernant les mesures que peuvent prendre les fédérations dans le cadre de la reprise de leur activité, veuillez consulter l’article sur les précautions à prendre pour la reprise du travail.

Roxana Maracineanu

Communiqué du 30 avril 2020

Annulation des Euro Mini Champ’s

Après concertation avec les services du ministère des Sports et validation du Président et du DTN de la FFTT, nous sommes au regret de vous annoncer que compte tenu de la doctrine sanitaire en vigueur à date et du principe de prudence, les Euro Mini Champ’s (EMC) ne pourront se tenir en août 2020.

Pour rappel, cette compétition est une épreuve individuelle à vocation européenne pour de très jeunes joueurs. L’année dernière, elle avait accueilli pas moins de 32 nations différentes, 400 garçons et filles de 10 à 12 ans venus de toute l’Europe se sont affrontés pendant trois jours. 

Depuis plusieurs années, ce tournoi est un des rendez-vous majeurs du programme de détection des très jeunes pongistes de la FFTT. Il s’inscrit dans la formation des jeunes qui s’engagent sur la route du haut niveau.

FFTT

Communiqué du 5 mai

Précisions de la FFTT 

Décisions de la Fédération concernant l’arrêt des compétitions et de l’activité pongiste

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de son évolution, la Fédération Française de Tennis de Table a acté plusieurs décisions aux mois de mars et d’avril concernant l’activité pongiste sur le territoire national, les compétitions amateurs et les championnats PRO.

Vous trouverez ci-dessous le détail des décisions prises par la Fédération pour préciser l’arrêt des compétitions et l’activité pongiste.

Pour le Championnat par équipes (toutes divisions) sans possibilité de dérogation :

  • Pas de classement des équipes dans la poule au titre de la phase 2 (championnat de deux phases) ou à l’issue des rencontres aller-retour (championnat d’une phase) ;
  • Pas de montée en division supérieure ;
  • Pas de descente en division inférieure ;
  • Pas d’attribution de titre à l’issue de la phase 2 (championnat de deux phases) ou à l’issue des rencontres aller-retour (championnat d’une phase) ;
  • Constitution des divisions pour la phase 1 de la saison 2020-2021 avec les équipes qualifiées pour la phase 2 de la saison 2019-2020, sous réserve qu’elles se réengagent au titre de la saison 2020-2021.

Pour le Championnat Pro (messieurs et dames) :

  • Attribution du titre honorifique de « champion d’automne de pro A messieurs » pour l’équipe SPO Rouen, équipe classée première à l’issue des rencontres aller ;
  • Attribution du titre honorifique de « champion d’automne de pro B messieurs » pour l’équipe de C’Chartres TT, classée équipe première à l’issue des rencontres aller ;
  • Attribution du titre honorifique de « champion d’automne de pro dames poule A » pour l’équipe de Saint Quentin TT, équipe classée première à l’issue des rencontres aller ;
  • Attribution du titre honorifique de « champion d’automne de pro dames poule B » pour l’équipe de Metz TT, équipe classée première à l’issue des rencontres aller.

Pour le Championnat national par équipes (nationale 1 à nationale 3) :

  • Nouvelle constitution des poules de la phase 1 de la saison 2020-2021 à partir du classement à l’issue de la phase 1 de la saison 2019-2020 et en tenant compte des demandes des clubs (calendrier d’occupation des salles, concordances, …) ;
  • Places vacantes à la disposition de la commission sportive fédérale en cas de non réengagement ou de retrait.

Pour les Championnat par équipes par équipes (pré-nationales, régionales, pré-régionales et départementales) :

Les poules de la phase 1 de la saison 2020-2021 peuvent (choix de la commission sportive de l’échelon considéré) :

  • Soit être refaites sur le même principe que pour les divisions nationales ;
  • Soit être identiques à celles de la phase 2 de la saison 2019-2020 ; dans ce cas, toutes les rencontres devront être jouées et la numérotation dans la poule pourra être adaptée.

Pour les Compétitions nationales prévues au calendrier 2019-2020 à compter du 17 mars 2020 (date de début du confinement) :

  • Annulations de toutes les épreuves ;
  • Pas d’attribution de titre pour la saison 2019-2020 ;
  • Remboursement des engagements des joueurs pour le championnat de France Vétérans
  • Priorité aux organisateurs des compétitions annulées au titre de la saison 2019-2020 pour organiser la même compétition au titre de la saison 2020-2021 ;
  • Priorité aux candidats des compétitions au titre de la saison 2020-2021 pour organiser la même compétition au titre de la saison 20210-2022 sous réserve de postuler à nouveau.

À titre d’information, les compétitions nationales suivantes sont annulées:

  • Du 11 au 13 avril 2020 : Championnat de France Vétérans à St Dié (Vosges, Grand Est) ;
  • Les 25 et 26 avril 2020 : Championnat de France Corpos à Angoulême (Charente, Nouvelle Aquitaine) ;
  • Du 8 au 10 mai : Championnat de France Minimes/Juniors à Espalion (Aveyron, Occitanie) ;
  • Les 9 et 10 mai : Coupe Nationale Vétérans à Valenciennes (Nord, Hauts de France) ;
  • Du 22 au 24 mai : Championnat de France benjamins/cadets à Alençon (Orne, Normandie) ;
  • Du 5 au7 juin 2020 : Titres par équipes à Bourges (Cher, Centre Val de Loire) ;
  • Les 27 et 28 juin 2020 : Finales par classement au Creusot (Saône et Loire, Bourgogne Franche- Comté).

Les tournois nationaux prévus jusqu’au 30 juin 2020 sont annulés. Ils seront indiqués comme non homologués dans Spid et les droits d’homologation seront rendus.

Pour le Critérium fédéral :

  • Le troisième tour est considéré comme le dernier tour de critérium fédéral de la saison 2019- 2020 ;
  • Les résultats et le classement à l’issue du troisième tour servent de référence aux différents échelons pour les montées pour le premier tour de la saison 2020-2021 et pour la qualification des joueurs pour le premier tour de critérium fédéral de la saison 2020-2021 ;
  • Les engagements des joueurs pour le quatrième tour de nationale 1 sont remboursés.

Enfin, concernant le classement des joueurs :

  • Prise en compte de toutes les parties jouées depuis le 1er janvier 2020 pour l’élaboration du classement au 1er juillet 2020 ;
  • Minimum de 10 parties au cours de la saison ramenée à sept parties pour ne pas être reconnu en inactivité ;
  • Date limite de saisie des parties pour la période 7 (mars 2020) reportée du 1er avril 202 au 15 avril 2020 ;
  • Pas de saisie des parties pour les périodes 8 (avril 2020), 9 (mai 2020) et 10 (juin 2020) ;
  • Classement officiel au 30 juin 2020 ;
  • La dérive sera impactée à la baisse.

 

Dans le cas où le confinement serait levé à des dates différentes d’une région à l’autre, chaque instance, pour relancer l’activité pongiste dans les clubs et son territoire, pourra organiser des manifestations si les arrêtés préfectoraux le permettent.

Ces décisions sont prises en fonction des éléments portés à la connaissance du Bureau exécutif à la date de la réunion et elles pourront être revues en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

FFTT

Communiqué publié le 22 avril 2020

Arrêt définitif des championnats PRO

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 qui ne permet pas de connaître la date de fin du confinement, la FFTT acte une saison blanche pour la saison 2019/2020 des championnats
PRO messieurs et dames.

En conséquence, il n’y aura ni montée, ni descente et aucun titre officiel de Champion de France ne sera décerné pour la saison 2019/2020

COMMUNIQUE DE PRESSE FFTT

Paris, vendredi 10 avril 2020

La FFTT vient de prendre la décision d’annuler TOUTES les compétitions de la Nationale à la plus petite division de départementale

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Chers licencié(e)s,

Face à la crise sanitaire mondiale liée au COVID-19 et la période de confinement que nous vivons actuellement, je tenais dans ces moments difficiles que nous traversons, à vous faire savoir que la Fédération française de Tennis de Table ne vous oublie pas.

Nous sommes tous conscients des difficultés de chacun à tous les niveaux. Sachez que dans de tels moments, nous devons être tous solidaires et c’est dans cet esprit que ce mot vous est adressé aujourd’hui.

La période de confinement que nous vivons illustre l’ampleur de la crise dans laquelle nous sommes. Il est indispensable que nous restions TOUS mobilisés.

Nous avons multiplié les visioconférences de concertation avec toutes les parties prenantes pour veiller à la santé des pongistes.

Toutes les mesures nécessaires, qui ont été prises, sont pour assurer au maximum la santé de tous et la reprise de l’activité dans les meilleures conditions.

Vous trouverez ci-joint, le communiqué de presse qui détaille la décision définitive que nous avons prise concernant la fin de la saison sportive.

Pour finir, prenez soin de vous et de vos proches. Je sais que vous serez, tous et toutes à la hauteur de la situation. Pour ceux des nôtres, qui sont atteints par le COVID-19, je tiens à vous exprimer mes sincères et chaleureux vœux de bon rétablissement. Je tiens également à saluer particulièrement tous ceux qui parmi nos licenciés contribuent activement directement et indirectement à la lutte contre le coronavirus.

Christian Palierne

Président de la FFTT

Le communiqué de presse de la FFTT – 27 mars 2020

Arrêt définitif des championnats

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de son évolution il n’est plus possible d’envisager sereinement la fin de nos championnats.

En conséquence, la phase 2 du championnat par équipes, de la nationale 1 à la dernière division départementale, ne pourra pas se terminer. Nous actons donc une phase blanche sans montée, ni descente et sans titre décerné.

Toutes les épreuves nationales devant encore se dérouler sont annulées, Championnats de France Vétérans, Championnats de France Jeunes (Minimes – Juniors et Benjamins – Cadets), Championnats de France Corpos, Coupe Nationale Vétérans, Finales par classement ainsi que les Tournois.

Les points acquis ou perdus par les joueurs au cours des matchs joués avant le confinement leur resteront acquis.

Concernant le championnat Pro, Masculin et Féminin, une décision sera prise dans les prochains jours quant à la conclusion de la saison 2019-2020.

Enfin, la Commission Sportive Fédérale communiquera dans les meilleurs délais les dispositions engendrées par cette décision d’arrêt de la saison 2019-2020 au 16 mars 2020.