Engagement total pour organiser les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 2021

La question n’est pas «si» mais «comment» organiser les Jeux de Tokyo ! Telle a été la réponse positive de Thomas Bach, président du Comité International Olympique (CIO), à l’issue de la réunion virtuelle du lundi 25 janvier en présence de Thomas Weikert, président de la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) et de Raul Calin, le secrétaire général .

Il n’y a pas de deuxième option, il n’y a pas de possibilité de report; il y a un engagement total à organiser les Jeux Olympiques d’été de Tokyo.

«Je suis très heureux que Thomas Bach ait confirmé que les Jeux se dérouleront comme prévu»

Thomas Weikert

Indéniablement, répondre à toutes les demandes supplémentaires causées par la pandémie présente des défis sans précédent, mais c’est la philosophie des Jeux Olympiques, «Citius, Altius, Fortius»; en organisant quatre grands événements internationaux de l’ITTF en Chine et à Macao en novembre 2020, les Coupes du monde de l’ITTF, les finales de l’ITTF et le tout premier événement WTT, de tous les intéressés, l’exemple a été donné. C’était «plus rapide, plus haut, plus fort».
Maintenant, la tâche consiste à tirer parti de cette expérience réussie, non seulement pour le bien du tennis de table, mais également pour le bien du sport; renforcer les lignes directrices qui, si nécessaire, peuvent bénéficier à d’autres fédérations internationales (FI), en particulier à celles qui n’ont pas organisé d’événements mondiaux au cours de l’année écoulée. Actuellement, l’ITTF se concentre sur les protocoles Covid-19 3.0.

«Chaque Fédération Internationale qui organise des événements internationaux aide indirectement le CIO et la société japonaise à croire que les Jeux auront lieu. Le mieux que les FI puissent faire est d’organiser des compétitions au lieu de parler »

Thomas Bach

Le Japon veut les Jeux !

De manière significative, au Japon, il y a une grande majorité en faveur de l’organisation des Jeux. Morinari Watanabe, président de la Fédération internationale de gymnastique, a souligné que de nombreux reportages des médias étaient trompeurs ; il a souligné que dans le pays, il y avait une majorité de 65 pour cent en faveur de la tenue des Jeux.

La tâche consiste à mettre en place des procédures qui créeront un environnement dans lequel chacun, quelle que soit sa capacité, se sentira en sécurité. La flexibilité est un élément clé, notamment en ce qui concerne la qualification, un fait souligné par Francesco Ricci-Bitti, président de l’Association des fédérations internationales des Jeux Olympiques d’été (ASOIF).

Jianan YUAN et Prithika PAVADE à Tokyo ?

La Fédération a choisi ses deux représentantes pour le TQO mondial qui se déroulera à Doha du 14 au 17 mars prochain. 

À la clé une qualification en simple dames pour les Jeux Olympiques de Tokyo (2 places minimum sont en jeu et 8 places maximum).

Jianan YUAN et Prithika PAVADE représenteront la France pour le TQO (Tournoi de Qualification Olympique) Européen qui a été reporté du 21 au 25 avril 2021 à Lisbonne. Elles tenteront de décrocher leur qualification pour Jeux Olympiques de Tokyo (4 tickets pour ce TQO !)

Prithika PAVADE se forgera une expérience qui lui sera certainement très utile pour les JO de Paris 2024 ! Et sait-on jamais, elle est capable de tout !

Crédit photos www.ittf.com

L’équipe de France masculine de tennis de table est déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo

Crédits : www.ittf.com