3.8 5 votes
Évaluation de l'article

Nos français au Jeux Olympiques de TOKYO – Crédit photos www.ittf.com

Le programme du 24 juillet 

Le tirage au sort 

Le tirage au sort des épreuves de tennis de table des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 a été finalisé à seulement deux jours du début officiel du plus grand spectacle au monde avec la cérémonie d’ouverture dans la capitale japonaise.

Double mixte

  • LEBESSON Emmanuel / YUAN Jia Nan (FRA) VS HU Heming / TAPPER Melissa (AUS) – le 24 juillet à 11h15

Simple Dame

  • NOSKOVA Yana (ROC) VS PAVADE Prithika (FRA) – le 24 juillet à 14h15
  • YUAN Jia Nan (FRA) VS HELMY Yousra (EGY) – le 24 juillet à 16h30

Comment suivre les Jeux Olympiques de Tokyo ?

Décalage horaire oblige (Tokyo avance de 7 heures par rapport à Paris), les compétitions seront à suivre une bonne partie de la nuit jusqu’au milieu de l’après-midi.

Deux diffuseurs

Diffuseur historique des Jeux Olympiques, France Télévisions couvrira les Jeux dans son intégralité. Il y aura une continuité d’antenne avec une entame sur France 2 (1h-6h du matin), puis un passage du France 3 (6h-10h). Ensuite, retour sur France 2 entre 10h et 16h, à l’exception du créneau de 13h, réservé au journal, ce qui forcera un autre passage sur France 3

L’ensemble des compétitions seront accessibles sur le site et l’application France TV – Apple et Android (Canal 18 pour le Tennis de Table le 24 juillet)

France TV proposera également deux émissions dédiées aux moments forts de chaque journée. De 17h45 à 18h30 dans « le Magazine des Jeux Olympiques », puis à 20h45, sur France 3, avec « Tout le sport spécial JO ».

Si vous possédez Eurosport, il sera possible de suivre l’intégralité des épreuves. La chaîne diffusera les compétitions en continu avec l’intégralité des épreuves sur dix chaînes : sports de raquette et golf (Eurosport 3). Les chaînes classiques, Eurosport 1 et Eurosport 2, seront consacrées aux plus grands événements, aux stars internationales et aux performances françaises. L’émission « Le Club JO » est programmée chaque matin à 8h.

Les joueurs sélectionnés pour Tokyo

C’est une première dans l’histoire du tennis de table français ! L’équipe féminine est qualifiée aux Jeux Olympiques suite à la défection de la Corée du Nord. Tous les quotas sont donc remplis pour la première fois depuis 1988, la première édition du tennis de table aux Jeux Olympiques. La délégation française se déplacera donc à Tokyo en masse avec une équipe féminine et masculine, un double mixte et deux individuels messieurs et dames.

 « Je suis très heureux que la France qualifie son équipe féminine aux Jeux Olympiques de Tokyo. Ce petit coup de pouce du destin récompense la très belle dynamique des joueuses françaises depuis janvier 2020. C’est une première pour le tennis de table français. Avec cette qualification, nous remplissons tous les quotas (deux équipes, deux individuels garçons et deux individuels filles et un double mixte). Un tel résultat d’ensemble n’était pas encore arrivé dans l’histoire olympique du tennis de table français. Je félicite tous les acteurs de cette performance. Nous avons hâte d’y être ! »

Gilles Erb

Président de la FFTT

Epreuve simple hommes :

Epreuve par équipe hommes :

Epreuve par équipe dames :

Epreuve simple Dames

Le programme des français

Programme Olympique

  • Du 12 au 20 juillet : Stage de préparation à Kofu (Japon)
  • 20 juillet : Arrivée au village Olympique
  • 24 juillet : Début des épreuves individuelles et double mixte
  • 6 août : Fin des épreuves par équipes

Pas de spectateurs

Ce samedi 20 mars, le CIO et l’IPC ont été informés que l’entrée des spectateurs étrangers au Japon pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 ne serait pas possible, compte tenu de la pandémie mondiale de COVID-19.

«Je suis très heureux que Thomas Bach ait confirmé que les Jeux se dérouleront comme prévu»

Thomas Weikert

Indéniablement, répondre à toutes les demandes supplémentaires causées par la pandémie présente des défis sans précédent, mais c’est la philosophie des Jeux Olympiques, «Citius, Altius, Fortius»; en organisant quatre grands événements internationaux de l’ITTF en Chine et à Macao en novembre 2020, les Coupes du monde de l’ITTF, les finales de l’ITTF et le tout premier événement WTT, de tous les intéressés, l’exemple a été donné. C’était «plus rapide, plus haut, plus fort».
Maintenant, la tâche consiste à tirer parti de cette expérience réussie, non seulement pour le bien du tennis de table, mais également pour le bien du sport; renforcer les lignes directrices qui, si nécessaire, peuvent bénéficier à d’autres fédérations internationales (FI), en particulier à celles qui n’ont pas organisé d’événements mondiaux au cours de l’année écoulée. Actuellement, l’ITTF se concentre sur les protocoles Covid-19 3.0.

«Chaque Fédération Internationale qui organise des événements internationaux aide indirectement le CIO et la société japonaise à croire que les Jeux auront lieu. Le mieux que les FI puissent faire est d’organiser des compétitions au lieu de parler »

Thomas Bach

Le Japon veut les Jeux !

De manière significative, au Japon, il y a une grande majorité en faveur de l’organisation des Jeux. Morinari Watanabe, président de la Fédération internationale de gymnastique, a souligné que de nombreux reportages des médias étaient trompeurs ; il a souligné que dans le pays, il y avait une majorité de 65 pour cent en faveur de la tenue des Jeux.

La tâche consiste à mettre en place des procédures qui créeront un environnement dans lequel chacun, quelle que soit sa capacité, se sentira en sécurité. La flexibilité est un élément clé, notamment en ce qui concerne la qualification, un fait souligné par Francesco Ricci-Bitti, président de l’Association des fédérations internationales des Jeux Olympiques d’été (ASOIF).

Crédits : www.ittf.com et www.fftt.com 

3.8 5 votes
Évaluation de l'article