PAS À ROUGIR

L’équipe de France juniors garçons s’est inclinée en demi-finale face à la Chine. Une défaite 3 à 1 qui démontre encore que les Bleuets font bien partie du gotha mondial. La prestation livrée par les garçons de Jacques Mommessin est pleine de promesses : avant le début des épreuves individuelles, la campagne 2012 est déjà réussie avec une médaille de bronze, la 3e par équipes après celles de 2007 et 2011. Unique formation européenne dans le dernier carré, les Français ont fait honneur à leur titre continental acquis l’été dernier en Autriche.

Dans l’autre demi-finale, le Japon a pris le meilleur sur la Corée-du-Sud également par 3 à 1. La finale opposera donc ce mercredi les Nippons aux pongistes de l’Empire du Milieu.

Pas à rougir. C’est le titre qu’inspire la prestation livrée par l’équipe de France juniors garçons cet après-midi face à la Chine. Tristan Flore (par deux fois), Simon Gauzy et surtout Enzo Anglès ont été de féroces adversaires face à ces diables de pongistes chinois. Enzo Angles a su saisir sa chance pour relancer son équipe : une victoire au courage dans le 3e duel de l’après-midi face au Chinois Fan Shengpeng. « Mention spéciale pour Enzo qui est allé chercher la victoire au terme d’un match très tendu, relève Jacques Mommessin. Mené 2 sets à 1, il sauva une balle de match puis trouva les solutions pour dépasser son adversaire et conclure à la manche décisive 14/12. Le capitaine tricolore regrettait que Simon Gauzy et Tristan Flore n’aient pas eu une préparation optimale. Objectivement, il n’a pas manqué grand chose pour pousser plus encore les Chinois dans leurs retranchements. « On perd plusieurs sets à 11/9, ce qui me fait dire, mais cela ne peut pas expliquer complètement notre défaite, que le manque de matches de haut niveau a pesé sur les fins de sets, regrettait Mommessin à chaud.
Simon Gauzy et Tristan Flore ont eu fort à faire avec Fan Zhendong, le leader de cette formation chinoise qui marqua les deux points en plus de celui de Lin Gaoyuan face à Tristan Flore. « La Chine possède deux joueurs très forts dont Fan qui fait partie, selon moi, des quinze meilleurs joueurs du monde, » estimait Mommessin admiratif qui peut être fier de ses joueurs remarquables cet après-midi à Hyderabad.


Les juniors filles treizièmes.

Depuis leur défaite face à l’Inde, les Bleuettes ont enchaîné les victoires pour terminer finalement l’épreuve par équipes à la 13e place. Elles se sont imposées ce matin par 3 à 1 sur la Biélorussie pour conclure un parcours sans-faute dans le tableau qu faisait office de « consolante ». Les filles de Guillaume Simonin vont maintenant pouvoir se concentrer sur les épreuves individuelles avec dès demain le début des doubles mixtes puis jeudi les poules des simples où elles chercheront à se hisser en 32e de finale.

Quarts de finale – 11 décembre :
Japon
 – Taiwan : 3-2
Corée-du-Sud 
– Hong-Kong : 3-0
Chine 
– Allemagne : 3-0
Pologne – France : 0-3

Demi-finales – 11 décembre :
Japon 
– Corée-du-Sud : 3-1
Chine – France : 3-1
Fan Zhendong (n°138) – 
Gauzy 3/0 (11/9 11/5 115/) // Lin Gaoyuan – Flore 3/0 (11/9 11/8 11/9) // Fan Shengpeng (n°234) – Angles 2/3(11/9 8/11 11/8 10/12 12/14) // Fan Zhendong – Flore 3/0 (11/9 11/9 11/3)

==> la France termine 3e 
et est médaillée de bronze.