1 1 voter
Évaluation de l'article

Ce samedi 27 mars 2021 a eu lieu l’Assemblée Générale de la FFTT. L’objet principal de cette AG était de valider les comptes financiers de l’année 2020 et de présenter le plan de relance.

Compte tenu du contexte particulier lié à la COVID-19, l’AG a été complétement dématérialisée tant au niveau de l’organisation des votes que des prises de parole des différents intervenants (président, trésorier général, secrétaire général, commissaires aux comptes, …). La diffusion a été assurée pour l’ensemble des clubs en direct sur la page Facebook de la FFTT et la page YouTube. Ce nouveau format a permis une participation record avec un taux de 93%.

Les comptes financiers ont été validés à une très large majorité avec un résultat positif de 344.494€ pour un total de produits de 5.300.082€.

La totalité du résultat a été affectée en réserve pour le plan de gestion de crise.

L’AG a aussi été l’occasion de faire une première présentation du plan de relance et de toutes les mesures d’aides prévues pour la famille du tennis de table (ligues, comités départementaux, clubs). Ce plan sera conforté lors de l’organisation du prochain Grenelle du tennis de table, programmé le 17 avril 2021, dont l’objectif sera de définir ensemble, en concertation, les meilleures mesures à prendre pour la relance de l’activité. L’objectif de ce plan de relance est d’affecter un budget de l’ordre d’un million d’euros.

Gilles ERB a salué l’arrivée du nouveau DTN, Jean-Nicolas BARELIER et félicite par la même occasion le travail accompli par Bernard BOUSIGUE au sein de la fédération pendant 28 ans.

« Nous espérons tous une reprise le plus rapidement possible. Notre défi sera de retrouver au plus vite le nombre de licenciés d’avant la crise. La FFTT portera ses efforts pour accompagner les clubs, les comités et les ligues à relancer l’activité dès que possible. Dans un même élan, nous devrons collectivement donner envie aux bénévoles et aux licenciés de revenir dans les clubs, de satisfaire les compétiteurs pour les fidéliser et d’attirer de nouveaux pratiquants qui auront peut-être découvert le sport et pourquoi pas le ping pendant la crise. Pour mieux adapter le plan aux spécificités des régions, le Grenelle du tennis de table se poursuivra par des échanges avec les territoires. »

Gilles ERB, nouveau président de la FFTT

Replay de l’Assemblée Générale 

Crédit www.fftt.com 

1 1 voter
Évaluation de l'article