Deux joueurs de tennis de table se sont effondrés en plein match en l’espace de trois mois dans le département de l’Eure, victimes de malaises cardiaques.

Le tennis de table est un sport qui met le coeur à rude épreuve !

Le tennis de table est un sport très physique où les déplacements sont rapides et fréquent, laissant peu de temps pour la récupération. Si on ajoute le stress très intense entre chaque point, le coeur est mis à rude épreuve !

William Roblin décède lors d’une rencontre de tennis de table

William Roblin (maillot noir) est décédé lors d’une rencontre de tennis de table à Routot. (©AS Honguemare La Landin)

C’est arrivé d’un coup, pendant un tournoi : « Il était en train de jouer, contre une joueuse de Saint-Philbert-sur-Risle, ils en étaient à deux sets partout », « Arrivé à cinq points, pendant la belle, au moment du changement de côté, il est tombé raide.

Excellent camarade, d’une grande gentillesse, William va laisser un grand vide au sein de l’ASHL. Il aimait jouer et partager sa bonne humeur avec ses camarades du club, toujours disponible pour jouer, même prévenu au dernier moment, un exemple pour beaucoup. Dans ces terribles moments, nous pensons à Lucas, son fils qui admirait son papa et à Emilie, sa femme, qui était toujours présente à ses côtés et venait souvent l’encourager.

Yves Moro

Président du club d'Honguemare Le Landin (Eure)

Ce vendredi 7 février, c’est le drame

Malgré l’utilisation d’un défibrillateur, la pratique de massages cardiaques, l’intervention des pompiers et du Samu, le joueur de 45 ans n’a pas pu être réanimé.

Les licenciés du club de tennis de table de Honguemare Le Landin (Eure) près de Bourg-Achard, ont vécu un terrible moment vendredi soir 7 février au gymnase de Routot. Le pongiste originaire de Barneville-sur-Risle, William Roblin, 45 ans, a été terrassé par une crise cardiaque alors qu’il disputait son deuxième match de la soirée. 

Un autre drame survenu en novembre

Fin novembre, un autre pongiste a perdu la vie en jouant au tennis de table, il était licencié à Damville.

« Ce sont des accidents qui arrivent » . Un homme de 53 ans est également décédé récemment dans le Calvados, après avoir participé à un tournoi dans la journée. « Quand on dit ‘tennis de table’, certains pensent ‘ping pong’ et vacances, mais non ! C’est un sport très physique » !

Guy Dusseaux

Président de la Ligue de Normandie

« Quand on est dans un club, il y a deux façons de prendre les chosesSoit on vient juste s’amuser, à ce moment-là ce n’est pas très physique, mais si on fait de la compétition… C’est plus rapide encore que le tennis. On a un tout petit espace pour réagir donc, nerveusement, c’est un sport très dur. »

Yves Moro

Président du club d'Honguemare Le Landin (Eure)

Une remise en question du « certificat médical » ? 

Depuis plusieurs années, les sportifs peuvent remplir un questionnaire de santé. Celui-ci peut prolonger de 2 ans le certificat médical ! 

Tout le monde a été très choqué, on en a parlé pendant plus d’une heure la semaine d’aprèsOn a tout de suite parlé d’inscrire des gens en formation aux gestes de premier secours, pour savoir quoi faire quand il arrive quelque chose comme ça.

Yves Moro

Président du club d'Honguemare Le Landin (Eure)