Un style différent pour chaque pongiste

Il m’aura fallu peu d’expérience en tant qu’entraîneur pour me rendre compte de quelque chose de primordial : chaque joueur a un style différent et des gestes plus ou moins académiques.

Même à haut niveau on peut observer des différences notables concernant la mécanique des gestes.

Il me fallait alors rentrer dans une compréhension plus profonde afin de dépasser la notion de technique (qui aura tendance à vouloir faire correspondre les gens à une norme) et à entrer dans une logique de mouvement (d’actions sur la balle) rendant alors possible l’entraînement même des joueurs moins académique.

Cela m’a également permis de comprendre pourquoi tel ou tel geste atypique pouvait cependant fonctionner, améliorant alors mon observation et ma compréhension du joueur.

Décomposition du geste technique :

Concernant le topspin coup droit, le geste décrit dans la vidéo, mon analyse est assez simple. Elle consiste à décomposer le geste en 2 composantes, l’une verticale et l’autre horizontal en prenant en compte quelles articulations permettaient de mettre en avant ces différentes composantes.

Je trouve ça passionnant au fil des années de pouvoir de plus en plus facilement comprendre le mouvement en terme de muscles et d’articulations et moins en terme de geste.

Ça permet à la foi d’être plus précis sur les sensations des joueurs quand ils s’entraînent mais d’être également plus pertinent en préparation physique.

Imaginez un entraîneur capable de diagnostiquer rapidement la sur utilisation d’un muscle par rapport à un autre. Cela n’aura pas de prix d’un point de vue préventif.

Maintenant on ne va pas se mentir. A très haut niveau les gestes se ressemblent et pour cause, il n’y a pas besoin d’avoir une analyse anatomique très poussé pour observer l’efficacité d’un geste par rapport à un autre. Cela permet simplement de mieux le comprendre.

Si vous avez un jeune qui imprime très facilement il vaut mieux directement lui apprendre les bons mouvements.

Si vous faites du ping depuis 20 ans je doute qu’il soit facile de modifier votre gestuelle du jour au lendemain. Je préfère alors me baser sur ce qu’il y a déjà, comprendre ce que le joueur utilise comme muscles et articulations et travailler sur cette base-là. Se sera à la foi moins culpabilisant pour le joueur et plus intéressant.