Soucis physique lié...
 
Notifications
Tout effacer

Soucis physique lié au Ping

 
Bking
(@bking)
Bois Custom Kennerblades/ Vega Pro/ Saviga Monster77
Messages: 221

Bonjour à tous,

Je créé ce sujet pour parler des différents soucis physique que nous avons pu rencontrer liés à la pratique du ping ou du sport en général.

Le but est évidemment d'échanger sur ces problèmes, partager d'éventuelles astuces mais en aucun de se substituer à un avis médical.

En cas de douleur, il faut évidemment consulter pour avoir un avis précis.

Pour ma part, c'est des soucis de genoux que je rencontre depuis maintenant 2 ans environs. J'ai été vu par ma généraliste, des radios ont été faites mais rien à signaler.

J'ai finalement consulter dans un premier temps un Ostéopathe puis sur les conseils de ma femme, un Chiropracteur.

Cette dernière (la Chiropracteur, pas ma femme) à constaté que mes quadriceps étaient trop court ce qui tire ma rotule vers le haut.

Finalement, des étirements à faire régulièrement et le souci s'est réglé.

J'y retourne 2 fois par an pour faire une remise en place générale et puis tout va pour le mieux depuis.

 

Répondre
Francky49
Moderator
(@francky49)
Osp Virtuoso/Nittaku H3/Rozena Licence N°4936761 Niv Dept Maine et Loire
Messages: 310

J'ai eu un douleur sous la malléole intérieure droite. Douleur sans doute liée au pivot, je suis droitier.

Je suis allé chez un ostéo et il m'a fait un massage, jusqu'à aller toucher vraiment la douleur...et il a bien trouver le point.

J'ai reproduit le massage à la maison pendant plusieurs semaines et la douleur s'est estompée.

Attention avec le reprise il faudra être prudent.

Répondre
Bking
(@bking)
Bois Custom Kennerblades/ Vega Pro/ Saviga Monster77
Messages: 221

@francky49 effectivement, à la reprise, il faudra être très réceptif aux signaux que le corps peut envoyer. 

Apres autant de mois d’arrêt et l’euphorie de la reprise, on peut avoir vite fait de se blesser 

Répondre
Tof25
(@tof25)
Pongiste v2 10 Bois: SAC/ Alser revers : G666 Coup droit: dingtian
Messages: 107

J’ai traîné des problèmes de dos ( lombaires ) ces deux dernières années assez lourds.

Je pense qu’il faut prendre l’habitude d’effectuer des étirements régulièrement au moins 2 fois par semaine ( ce que je n’ai jamais fait auparavant) si vous voulez vous préserver. 
‘Les étirements ne vont pas tout résoudre lorsque la pathologie est là mais cela permet d’anticiper et de prendre les devants, vieux comme jeunes 😏

Répondre
Diabolosyl
(@diabolosyl)
Pongiste
Messages: 61

ah mince, la liste est longue :

Déchirure de ligaments et double entorse à la cheville : bon là, pas le choix, fallait consulter direct, je ne savais plus poser le pied. 

Plusieurs tendinites au coude, tendinite du long biceps (là ça fait mal).

Et lumbago, jusqu'à un jour me réveillé paralysé des jambes. 

Bref, échauffez-vous, étirez-vous et en cas de douleur, ralentissez et consultez si ça persiste un peu. 

Répondre
FrenchTT
(@frenchtt)
Pongiste, 560, 13 ans J'adore Fan zhendong!
Messages: 102

J'ai eu de tant en tant des douleurs ou coude car en top revers je n'arretai pas mon bras et ducop ca faisait "clac" mais depuis j'arrive a arreter mon coup avant qu'il soit completement deplie

Répondre
Nener
(@nener)
Maître Jedi
Messages: 262

J'ai longtemps ignoré et fermé les yeux sur la question, jusqu'au jour où...

Je pense qu'il faut faire le point sur son niveau d'activité physique (volume&intensité), et faire attention à tout changement là dedans.

Typiquement j'ai repris le ping en mode touriste à 34 ans (10 ans avec des activités sportives disons sporadiques) vers 2015 je pense. Pas de problème: faible volume, intensité bof.

En 2018 j'ai fait une chute de moto bien ridicule qui a fortement tiré le genou droit. Pas de blessure à proprement parler, mais depuis pour le ping je sentais un petit manque de stabilité de ce côté (pas de douleur mais un peu inquiétant).

Mi 2019 j'ai augmenté fortement le volume et l'intensité au ping, et je me suis mis à porter une genouillère type contention qui faisait du bien (au moins dans la tête), j'avais souvent le dos raide en fin d'entrainement.

Début 2020 sur un enième match en 5set contre un putain de défenseur de mon club je me fait une bonne lombalgie des familles. Enchainement avec le confinement.

Bref exercices de mobilités pour le dos pendant 6 ou 8 semaines. Impossible de courir/sauter etc pendant les premières semaines, donc j'ai fait du renforcement type gainage/flexions lentes pour les jambes pour pas trop perdre. Dès que ça a été possible souplesse.
Bon du coup en cardio au déconfinement ça a été horrible, mais depuis j'ai plus au moins gardé ces routines: souplesse, mobilités dos, gainage abdos et jambes. Faudrait que je m'installe de quoi faire des tractions, mais pour épaules et bras/avant bras je fais des pompes et des flexions avec élastique. Rien de ouf tout ça, c'est du renforcement light.

De juin à octobre j'ai BCP joué au ping (septembre octobre => 3 à 4 séances d'entrainement de 2/3h par semaine+le dimanche baballe avec mon gamin): pas de mal de dos, pas besoin de la genouillère.
En vrai sur les exercices de souplesse je sens bien que c'est pas totalement réglé cette histoire de dos (j'avais passé une radio, y'avait un petit pincement vers je sais pas quelle vertèbre). Je vais reconsulter pour la reprise (ouais j'y crois) de septembre, et probablement voir un kiné.

Et échauffement avant la séance bien sûr. Je cours pas toujours (c'est mal, je vais m'y forcer), mais toujours un minimum d'échauffement articulaire/réveil musculaire quand même.

Ha et là je fais un max de course à pied, aucun rapport, si ce n'est qu'encore une fois: pas de dos raide contrairement aux rares fois où je courais avant.

Vive la vieillesse... Mais bref, j'ai lu dans les messages précédents beaucoup de recommandation pour les exercices de souplesse: OUI. Mais aussi du renforcement, à mon avis.

Répondre
Bking
(@bking)
Bois Custom Kennerblades/ Vega Pro/ Saviga Monster77
Messages: 221

D'accord avec toi @Nener, je pense que nous sommes nombreux à sous estimer l'importance de prendre soin de notre carcasse.

Quand on est jeune, il n'y a pas de souci donc on s'en tamponne pas mal et puis avec l'age, c'est quand les soucis arrivent qu'on commence à se poser des questions sur ce qu'on peut/doit faire pour ne pas se déglinguer.

Quand j'ai commencé le ping y a une dizaine d'année, il y avait une joueuse (c'était la N°1 du club, numérotée 238 à ce jour) qui prenait toujours 10mn pour s'échauffer. Corde à sauter et étirement.

Moi à l'époque, ça me faisait sourire, maintenant j'en comprend l'importance, encore plus avec mon surpoids.

Kilos en trop et problème de genoux ne font pas bon ménage. Donc j'essaie de me faire plusieurs séances par semaine de corde à sauter, vélo et muscu (du moins pendant les périodes ou on joue, la j'avoue que depuis octobre, j'ai pas fait grand chose), la course à pied, j'ai essayé mais pas possible, trop de contrainte sur mon genoux. Je courrais une demie heure et boitais pendant 3 jours...

Une chose est sûre, maintenant, je prend très au sérieux la moindre alerte physique, je suis beaucoup plus à l'écoute de mon corps et je tiens le même discours aux jeunes que j’entraîne car même si à leur age, ils pensent qu'il ne peut rien leur arriver (on était tous pareils je pense), il est important de comprendre, car même sans parler de blessures, une douleur peut être lié par exemple à un mauvais geste, ou un geste trop crispé.

 

Répondre
Olio
 Olio
Moderator
(@olio)
Coach
Messages: 220

Depuis ma reprise en 2009, je faisais surtout de la relance / coaching pour les jeunes, quelques petites compets, et j'avais des petites douleurs de temps en temps, comme tous les moins jeunes. Une ou 2 petites entorses, maux de dos de temps en temps...

C'est vers 2014 je crois que j'ai commence a m'entrainer un peu plus serieusement, et la j'ai vraiment commence a douiller.

2 a 3 seances par semaine. Apres la premiere, j'avais des douleurs dans les jambes (juste sur / sous le genou) si importantes qu'elles m'empechaient de dormir, je prenais constamment paracetamol + ibuprofene. Avec quelques jours de repos, ca partait, mais bon... j'avais des douleurs au dos, je ne pouvais pas me rester allonge.

Je vous passe les visites inutiles chez le kine, avec des exos focalises sur les quad, 2-3 manips qui ne changeaient rien du tout.

Le tout a dure un a 2 ans, peut-etre un peu plus. ALors j'etais pas le meilleur aux entrainements (je n'en ratait pas un), mais je peux vous garantir que j'etais le plus motive, parce que je savais qu'apres j'allais avoir des douleurs ++. Et pourtant j'y retournais le lendemain, et la semaine suivante...

Et puis je suis alle faire du Yoga avec ma femme.

Mes adducteurs etaient tendus comme c'est pas permis. En 1 mois de Yoga les douleurs avaient vraiment diminue, et maintenant elles ont completement disparues. Mais je fais des etirements (seance de yoga, 30 a 45 minutes) regulierement.

Ce que le confinement m'a apporte, c'est que j'ai continue le yoga, et j'ai maintenant la possibilite de jouer avec les jambes plus ecartees, sans avoir besoin de forcer sur les quadriceps pour rester bas, du coup je me deplace mieux (enfin, surtout plus longtemps).

Moralite, etirez-vous. Pas forcement juste avant ou juste apres l'entrainement, vous pouvez faire ca chez vous. Youtube "yin yoga" ou "yoga pour debutants", ce sera deja tres bien.

Je vous souhaite a tous une bonne sante et longue carriere pongiste !

 

Répondre

Pin It on Pinterest