Notifications
Tout effacer

Progresser en double

 
Nener
 Nener
Modérateur
(@nener)
Messages: 1117
Style de jeu: Chiant!
Classement: 1231
Bois: AERO SOFT CARBON
Revêtement CD: RAKZA Z (2.0)
Revêtement RV: WYVERN (1.5)
Titre: Maître Jedi
Localisation: Marseilleuh

En France je pense que la compet la plus pratiquée, de loin, c'est le championnat par équipe. Et donc, quelle que soit la formule adoptée localement (14 pts, 18 pts..).. les doubles peuvent décider de l'issue d'une rencontre serrée. 

Pour autant.. à un niveau départemental/régional, ils me semblent très peu pratiqués à l'entrainement. En fait j'ai souvenir d'UNE séance d'exercices sur ce thème dans ma vie pongiste, il y a genre 25 ans 😆 

Bref, ce sujet est là pour disserter sur votre pratique du double, vos habitudes, vos problèmes, vos stratégies, etc etc..

Personnellement, depuis 2 ans environ je me suis mis plus sérieusement au ping en général, donc plus de journées de championnats.. donc plus de doubles! Avec probablement un meilleur ratio victoire qu'en simple d'ailleurs. Je vais donc commencer ce fil par une liste plus ou moins bordélique d'observations empiriques totalement personnelles. N'hésitez pas à rebondir et me corriger.

Le niveau 0+1 du double

Quasi personne ne s'y entraine spécifiquement, et même peu de monde le pratique en "séances de matchs".. conclusion? Faire 2-3 matchs de temps en temps (idéalement la semaine avant la journée de championnat) peut déjà donner un gros plus contre la plupart des adversaires. Idéalement avec son partenaire, mais pas forcément.. Et ce pour un investissement minimum. Juste au dessus de ceux qui sont vraiment à 0 quoi...

Sur quoi se focaliser pendant l'échange

Ca sert en général à rien de regarder son partenaire jouer: mieux vaut porter son attention sur l'adversaire qui joue sur nous. Et si possible sur le placement de celui qu'on va essayer de mettre dans le vent.

Corollaire: pendant que mon partenaire joue, je me replace au lieu de rester à regarder comme un gland.. dans mon cas idéalement pour "entrer en jeu" en avançant vers une position proche de celle de retour de service. Ca implique souvent de reculer (typiquement si on a joué près de la table et qu'on a donc libéré l'espace en se décalant d'un pas sur le côté) et parfois de "faire le tour" derrière son partenaire (on a libéré l'espace en partant côté cd...)

Mettre la balle sur la table bien sûr. Encore plus qu'en simple, à ce niveau, ça suffit souvent.. pour plus de qualité, voire la suite.

Résister à l'envie de commencer à se pousser pendant qu'on joue son coup.

Ne pas jouer au milieu. Next step: jouer surtout plein cd/sortant cd quand on veut faire le point(surtout sur ces enfoirés de paires gauchers/droitiers: ouais les gars, vous allez vous croiser et vous marcher dessus, vous aussi). Et plutôt dans le plein revers pour tenir l'échange (retour probable diago => plein revers pour notre partenaire, qui revient par là normalement)

Le service

Personnellement j'affectionne une grosse majorité de services courts mais pas trop (plus genre 2 rebonds), coupés/mous, BAS, et plutôt vers le centre que vers le bord. Bref pas de surprises gri gri originales, on limite surtout les options offensives de l'adversaire, vu que de toutes façons on est limité en terme d'incertitude.. Bien sûr ça empêche pas une variation longue/liftées de temps en temps, surtout si le remiseur est collé à la table (dans ce cas, au corps la variation, donc plutot milieu sur un droitier qui reçoit en cd et plein coin/sortant si en revers...).

J'aime bien que mon partenaire serve avec du latéral vers le cd (rentrant, pioche, revers pour un droitier) car à mon niveau le remiseur choisit souvent d'aller contre l'effet par sécurité et donc remise milieu/revers et pas croisé de la mort vers le cd.

Les remises
Bien sûr on profite de la relative certitude sur le placement pour agresser avec le coup qu'on préfère tout ce qui est long/trop long (2 rebonds raté)/trop haut, généralement dans le plein cd/sortant du partenaire du serveur (loin quoi).

Si c'est court mais très croisé souvent on a de l'angle pour une remise assez facilement mortelle (sauf si le mec est gaucher en position de pivot). 

Si c'est court/plutot milieu, bah c'est comme dans l'échange: soit tendu "loin" plein cd/sortant pour un retour agressif, soit variation plein revers/coude pour faire l'échange. Pas au milieu, ou alors court.

Faut parler

Annoncer (geste ou blabla) les services et les types de remises qu'on va faire, dire à son partenaire si ça génère des remises ou des 3e balles qui nous mettent trop en difficulté, etc..

S'encourager sans se mettre la pression

Communiquer sur les petits trucs et faiblesses qu'on a repéré en simple avant.. sachant que c'est parfois très différent en double quand même.

Bon allez ça suffit bien pour commencer !

Répondre
Olio
 Olio
Modérateur
(@olio)
Messages: 643
Bois: Viscaria / ZJK
Revêtement CD: Dignics 09C
Revêtement RV: Dignics 09C
Titre: Coach

Penser a qui decide quel service sera fait. Souvent c'est le serveur parce qu'on a cette habitude. Mais des fois, c'est le partenaire qui doit dire ce qu'il veut, car c'est lui qui devra jouer la balle "dure" (la remise), donc il sait mieux que le serveur ce qu'il voudrait jouer.

Apres, il faut aussi decider comment servir. Perso, je suis droitier, et avec un gaucher, je galere, parce que si je fais mon service lance CD, je reste trop au milieu apres, et ca le gene. Du coup je fais un servide revers et il attend a ma gauche, mais je peux degager la table plus rapidement.

Idem pour mon association avec mon partenaire droitier. Il vaut mieux que je serve revers (ou c'est encore mieux, vu qu'il est deja en CD), meme si ca veut probablement dire que je jouerai un revers ensuite. Pour moi ce n'est pas un gros probleme. Ce sera moins fort que mon CD, mais j'assure pas mal en revers.

Finalement, reconnaitre qu'un double fort ce n'est pas forcement l'association des deux joueurs les plus forts.

Dans mon cas, le gaucher est plus fort que le droitier, et paradoxalement, notre double avec 2 droitiers est plus fort.

Répondre
Nener
 Nener
Modérateur
(@nener)
Messages: 1117
Style de jeu: Chiant!
Classement: 1231
Bois: AERO SOFT CARBON
Revêtement CD: RAKZA Z (2.0)
Revêtement RV: WYVERN (1.5)
Titre: Maître Jedi
Localisation: Marseilleuh

Oui ça peut tout à fait être le partenaire du serveur qui décide, j'en parlais aussi plus haut, les remises sont très conditionnées par le service à la base, et on est pas tous à l'aise ou en difficulté sur les mêmes choses.

Un exemple là dessus d'une paire de joueurs du club, niveau départementale: un qui joue à plat, et le second en poussettes de la mort. Il a un service très très coupé pour son niveau. Conclusion en double il faisait quasiment que ça, le mec en face fait une remise un peu portée mais qui conserve bcp de la rotation du service.. et bcp de fautes sur la 3e balle du collègue qui aime jouer à plat.

A mon niveau il y a pas trop de flips ou de démarrage au dessus de la table avec bcp de vitesse, donc avec partenaire gaucher je sers en général du cd, et je me dégage en reculant en diagonale dans la direction revers: quasiment bien placé pour jouer ensuite directement.
Là je joue avec un droitier depuis le début de l'année, on avait pas souvent joué ensemble donc pour faire simple on fait que du service revers, on a quand même le temps de faire le tour pour prendre majoritairement le cd ensuite je trouve. Mais au dernier match j'ai fait un service cd (mon fameux pioche dégueulasse vaguement coupé, service gagnant :p) pour varier et enfoncer l'avantage qu'on avait dans le dernier set, on s'est pas gênés :p.

Je pense qu'il ne faut pas hésiter à se placer très près du serveur/receveur, en se connaissant et en en parlant un peu on peut bien définir comment on aime se positionner pour jouer le coup/sortir sans se rentrer dedans :p

Répondre
PeteZah
(@petezah)
Messages: 41
Style de jeu: Bloc / soft
Classement: 11
Bois: Stiga allround
Revêtement CD: Sriver
Revêtement RV: Radical
Titre: Pongiste

Très intéressant comme sujet. Je m’étais également fait la remarque qu’avec un passage à 14 matches à tous les étages chez nous les doubles prenaient plus d’importance (2/14 c’est nettement plus impactant que 2/20)

Ce que j’avais fait une saison où j’avais en charge la gestion des équipes c’était d’organiser une semaine ou deux avant le premier match un tournoi interne en doublette, en mode coupe Davis simplifiée (1 double, 2 simples) mais où une rencontre commençait par le double. Le but était que les doublettes soient de la même équipe pour la phase à venir pour se régler (ou parfois tester une association et se rendre compte que c’était fortement incompatible)

Après je n’ai jamais eu l’occasion d’avoir une séance dirigée uniquement axée sur des doubles, et je ne pense pas que ce soit souvent mis en place 

Répondre
officielkilersoft2mm
(@officielkilersoft2mm)
Messages: 470
Style de jeu: attaquant
Classement: 1096
Bois: titan
Revêtement CD: nexux xt 48
Revêtement RV: aggressor pro
Titre: Pongiste

@petezah  Du temps avant le covid 19, on s'entrainer en exo dirigé au club de temps en temps aux doubles, avec nos partenaires ou d'autres est on a à bien progresser. Mais avec le pass je peux plus allez au club donc je sais pas si ils en font encore. J'espère qu'ils vont annuler se passe. On travailler les services, les schémas de jeux, les remises et les différents déplacement en double.

Répondre
Poivre
 Poivre
(@poivre)
Messages: 402
Style de jeu: attaquant à la table orientation revers
Classement: 12
Bois: garaydia ZLC retaillé JO shape
Revêtement CD: xiom omega IV europe
Revêtement RV: tuttle G20 président
Titre: Pongiste

@officielkilersoft2mm merci de ne pas ramener encore une fois tes arguments antivax dans tous les sujets

Répondre
Nener
 Nener
Modérateur
(@nener)
Messages: 1117
Style de jeu: Chiant!
Classement: 1231
Bois: AERO SOFT CARBON
Revêtement CD: RAKZA Z (2.0)
Revêtement RV: WYVERN (1.5)
Titre: Maître Jedi
Localisation: Marseilleuh
Posté par: @officielkilersoft2mm

On travailler les services, les schémas de jeux, les remises et les différents déplacement en double.

Ce sont les points sur lesquelles je me focalise, tu peux nous en dire plus sur le type d'exercices que vous faisiez?

Répondre
officielkilersoft2mm
(@officielkilersoft2mm)
Messages: 470
Style de jeu: attaquant
Classement: 1096
Bois: titan
Revêtement CD: nexux xt 48
Revêtement RV: aggressor pro
Titre: Pongiste

On faisait comme exercice en tournant à 4 sur la table, on change de poste au temps je crois 1 sert court mou ou couper en face pousse tendu et le partenaire doit obligatoirement démarré puis jeux libre. Est on tourne en service puis celui qui pousse et celui qui démarre, un fois dans la partie cd et l'autre fois parti rv la poussette, puis une dernière au milieu.

 

Après pour le déplacement on fait un service du puis  le cd, on part de gauche à droite puis se replacer derrière en cd pour le cd, et si c'est en revers sais de droite a gauche pour ensuite se replacer derrière pour jouer dans une positions neutre cd et rv bien pensé à passé dans une position neutre qu'en on revient au milieu.

 

On fait des fins de set a 7/7 en 4 set gagnant monter de table.

 

Pour les services on travail nos schémas de jeux propres à nous avec les effets qui conviennent a celui qui reçoit le retour sais mieux, comme les pro mdr. De temps en temps faire un services qui surprend  1 fois par set dans le bon time.

 

Travail des flip en retour aussi en cd et rv sur couper, mou et lifté (plus rare en liftée). Travail de la poussettes tendu, sur tout type de balle molle à couper. travail de la prise initiative  après le service tout en limitant les fautes.

Répondre
PeteZah
(@petezah)
Messages: 41
Style de jeu: Bloc / soft
Classement: 11
Bois: Stiga allround
Revêtement CD: Sriver
Revêtement RV: Radical
Titre: Pongiste

Je dirai aussi qu’un truc très bête c’est de jouer au moins une fois à l’entraînement avec un gaucher si tu es droitier pour tester le placement où le serveur est milieu de table et le gaucher qui attend en pivot, où tu dois sortir sur ta gauche. Si tu ne l’as jamais fait avant, carambolage garanti en match 😀

Répondre
Rotasses
(@rotasses)
Messages: 246
Style de jeu: Vieux style
Bois: Persson powerplay
Revêtement CD: Je ne m'en souviens plus
Revêtement RV: Non plus
Titre: Pongiste
Site web: https://tennis2table.com

Même au niveau national, ça ne se travaille jamais !

Répondre
 sisic
(@sisic)
Messages: 28
Style de jeu: ça dépend de l'humeur du jour
Bois: plutôt manche droit
Revêtement CD: sans poils ou alors de temps en temps
Revêtement RV: plutôt les cheveux longs, court ou mi-long
Titre: Member

Effectivement c'est vrai que peu de joueurs travaillent cet aspect du jeu qui représente tout de même 15% du total des matchs. 

Pour ma part je joue depuis 3 ans avec mon fiston et nous devons avoir concédé 2 défaites de mémoire durant cette période en championnat. Je précise que nous jouons 2 fois sur 3 des paires en "double 1" qui sont plus fortes que nous en points.

Alors comment faisons-nous ? nous avons tous les deux une plaque spéciale, un soft pour lui et un PL pour moi, et je dois dire que c'est perturbant pour l'adversaire. Nous alternons services courts et longs avec backside et plaques revers, cela nous permet de bien connaitre les réactions de la balle dans toutes ces configurations et donc d'anticiper la troisième balle à jouer.

Ensuite nous tentons de prendre l'initiative et de lancer le jeu en premier avec un démarrage plus frappé pour lui et plus frotté pour moi. Je n'oublie pas non plus que nous alternons aussi les plaques en remise 😉 en étant agressif pour les obliger à reculer. 

Vous rajoutez à cela forcément des habitudes et schémas, ainsi qu'une forte dose de complicité et d'optimisme, un zest de confiance et cela fait que comme le disent nos équipiers de clubs et adversaires "vous êtes pas facile à jouer"  🙂 il faut dire que nous n'offrons que très rarement deux fois la même balle à jouer 😉 

 

Répondre
Bking
 Bking
(@bking)
Messages: 1130
Style de jeu: Attaquant picotiste
Bois: OSP Immune Pushblocker
Revêtement CD: Xiom Vega Pro
Revêtement RV: Trouble Maker OX
Titre: Bking of buvette
Localisation: Haut-Rhin

@sisic Ca doit être vraiment sympa de jouer avec son fils encore plus quand il y a une bonne complicité. Le miens, a bien essayé mais n'a pas accroché (il était jeune, il n'avait que 7 ans, 9 ans maintenant) et a préféré s'orienter vers le Judo ou il s'éclate. L'important, c'est qu'il se fasse plaisir et pas qu'il ME fasse plaisir. Mais je t'envie pour le coup, j'aurais aimé qu'il accroche plus avec le ping.

Répondre
Nener
 Nener
Modérateur
(@nener)
Messages: 1117
Style de jeu: Chiant!
Classement: 1231
Bois: AERO SOFT CARBON
Revêtement CD: RAKZA Z (2.0)
Revêtement RV: WYVERN (1.5)
Titre: Maître Jedi
Localisation: Marseilleuh

Toujours en kiff dans le double, je vous partage mon auto-satisfaction d'avoir fait 6/6 avec mon partenaire (droitier comme moi) cette phase. Déçu de n'avoir pas pu participer à la dernière journée. On va viser au moins aussi bien pour la phase 2 🤣 

Répondre
Nener
 Nener
Modérateur
(@nener)
Messages: 1117
Style de jeu: Chiant!
Classement: 1231
Bois: AERO SOFT CARBON
Revêtement CD: RAKZA Z (2.0)
Revêtement RV: WYVERN (1.5)
Titre: Maître Jedi
Localisation: Marseilleuh

C'est l'heure du bilan de la saison de double.

Malheureusement la phase 2 a été moins prolifique en championnat, il faut dire que le niveau de la poule était plus relevé. A la J1 on s'est pris l'équipe qui gagne au final la montée, deux gros joueurs invaincus sur la phase en double, puis on a enchainé 2 défaites. On se reprend ensuite avec 4 victoires d'affilée, ce qui fait quand même 10V3D au total avec mon partenaire droitier, sachant que notre paire était en mensuel dans la tranche 2550-2650 pts (grosso modo comme nos adversaires en moyenne), au final on a  donc "joué" plutôt 3000-3100

Et le WE dernier sur un tableau en tournoi (assez rare) - de 2600 pts officiels, avec @mouette (donc paire ~2450 pts au mensuel avec partenaire gaucher), 5V0D, sur des paires globalement 100-300 pts au dessus en mensuel je pense, sauf une (qui nous a donné du fil à retordre..). Et en plus le bougre était salement diminué physiquement, je suis curieux de savoir ce que ça aurait donné si il avait eu son "vrai" top cd et déplacement dans le plein cd..

Soit un bilan "perso" de 15V/3D sur l'année face à des paires d'un niveau homogène proche/légèrement supérieur (2 vraiment en dessous en championnat phase 1).

Niveau analyse j'ai relu mon poste initial et je pense que ca reste une bonne base de départ.

Le bon bilan perso me questionne un peu, car ça fait deux paires très différentes (pas du tout le même jeu de mes partenaires), sans expérience préalable ensemble (gros bonus pour certaines paires..). J'avais même plutôt de bons résultats les saisons précédentes mais peu de matchs avec les mêmes partenaires, des niveaux très variables en face etc. Mais donc bref y'a une tendance assez nette sur des résultats un bon cran supérieurs en double par rapport au simple.

Donc pourquoi? Ca peut sans doute me donner des pistes sur les choses à améliorer en simple (défauts à corriger ou points forts à mieux exploiter..).
J'ai une petite liste en tête, en gardant à l'esprit que j'ai une énorme tendance à la rationalisation et que je vois souvent des patterns ou de la causalité là où il n'y en a peut-être pas.

- jeu très asymétrique, et c'est naturellement plus simple de "tout prendre en cd" en double quand même (donc favorisé par rapport à un joueur de même niveau plus équilibré cd/revers).

- gestion de la troisième balle moins catastrophique qu'en simple (même si un des défauts du WE dernier sur certains matchs) => défaut de replacement après le service en simple, défaut d'observation de l'adversaire remiseur en simple (les deux problèmes sont "inexistants" en double)

- un peu un corollaire mais je pense que j'observe beaucoup plus facilement l'adversaire qui va jouer sur moi qu'en simple (encore une fois, car on n'a que ça à faire pendant la rotation après avoir joué..)

- problématique du repositionnement pour pouvoir enchainer les coups et se déplacer sur les balles difficiles totalement évacué, vu que tout ce qu'il y a à faire c'est de foutre le camp. Un exemple type pour illustrer, le pivot de la mort où on finit complètement en déséquilibre à gauche de la table, avec un geste trop ample du bras en prime etc. en simple si c'est bien bloqué c'est perdu, en double on s'en fout..

- coaching permanent via les courts dialogues avec le partenaire entre les points.

- corollaire du coaching, je pense que mentalement j'ai moins de "trous" de concentration du fait d'être en permanence "impliqué" avec mon partenaire.

- toujours mentalement, c'est plus facile d'être focalisé sur le process plutôt que le résultat, en se détachant de tous les facteurs qu'on ne maitrise pas (les grattes, les conditions, les coups de ouf de l'adversaire...), vu qu'il y a dès le départ un énorme facteur non maitrisable qui est.. le partenaire, ce qu'on a accepté dès le départ bien sûr.

- en remise, très peu d'incertitude sur le placement du service adverse (j'ai un très mauvais temps de réaction là dessus en général, un mauvais déplacement vers le plein cd..). Inexistance des services longs latéraux sortant dans le revers 😍 .

- ce verrouillage des options au service+les alternances de positionnement (voire le premier post du fil) implique bcp moins de possibilités/choix tactiquement.. c'est plus simple et ça m'aide à prendre les décisions/faire les choix et m'y tenir. En simple c'est souvent le grand flou.. Là il se passe moins de choses surprenantes dans les échanges.

- je m'applique beaucoup à servir bas cette année et c'est primordial en double. Cela dit ce WE j'ai trouvé que c'était une constante (contrairement au championnat). A vrai dire je n'ai vraiment vu aucune paire "gag".

Bon.. je crois que ça fait surtout beaucoup de défauts en simple que les conditions du double gomment partiellement ou totalement.. 😓 

Répondre
Mouette
Admin
(@mouette)
Messages: 605
Style de jeu: Un jour j'aurai un revers et je vais tous vous défoncer
Classement: 905pts
Bois: Donic Waldner Senso Carbon
Revêtement CD: Xiom Vega Pro 2mm
Revêtement RV: Xiom Vega Intro 1.8mm
Titre: Pongiste

@nener à la lecture, je vois aussi un autre élément qui tavantage en double, c'est que tu es moins collé à la table pour recevoir la remise de service qu'en simple.

J'ai le même défaut d'ailleurs, des que je veux démarrer en revers je dois systématiquement reculer pendant le coup car je suis trop proche.

 

En tout cas je suis totalement d'accord avec toi sur le fait d'être plus focalise sur le processus, et j'ajoute un autre truc super important qui nous manque à tous les deux, c'est la flexibilité mentale en simple. En double y a trop d'inconnues tu acceptes de te laisser porter par le courant et de t'adapter en conséquence.

 

Le fait de s'entraîner avec des mecs très forts au club nous aide à progresser la dessus je trouve, même si c'est probablement notre plus gros point faible à tous les deux.

Répondre
Nener
 Nener
Modérateur
(@nener)
Messages: 1117
Style de jeu: Chiant!
Classement: 1231
Bois: AERO SOFT CARBON
Revêtement CD: RAKZA Z (2.0)
Revêtement RV: WYVERN (1.5)
Titre: Maître Jedi
Localisation: Marseilleuh
Posté par: @mouette

@nener à la lecture, je vois aussi un autre élément qui tavantage en double, c'est que tu es moins collé à la table pour recevoir la remise de service qu'en simple.

tu veux dire ça:

Posté par: @nener

gestion de la troisième balle moins catastrophique qu'en simple (même si un des défauts du WE dernier sur certains matchs) => défaut de replacement après le service en simple, défaut d'observation de l'adversaire remiseur en simple (les deux problèmes sont "inexistants" en double)

🤗

Bien d'accord sur la flexibilité, c'est en effet aussi ce que je voulais exprimer sur mon point du "focus processus".

Répondre
Mouette
Admin
(@mouette)
Messages: 605
Style de jeu: Un jour j'aurai un revers et je vais tous vous défoncer
Classement: 905pts
Bois: Donic Waldner Senso Carbon
Revêtement CD: Xiom Vega Pro 2mm
Revêtement RV: Xiom Vega Intro 1.8mm
Titre: Pongiste

@nener ah bin ta réponse mais fait comprendre que c'est pas juste une question de replacement pur, mais aussi:

- Après le service de ton partenaire, tu te replaces vers le centre de la table en avançant, ça te met en appui vers l'avant etc

- Globalement en double c'est pas possible de rester calé au milieu avec les pieds coulés dans le ciment comme on fait en simple, on est tout le temps en mouvement, et pour des monstres d'ajustement en petits pas comme nous ça doit faire une grosse différence

Répondre
Mouette
Admin
(@mouette)
Messages: 605
Style de jeu: Un jour j'aurai un revers et je vais tous vous défoncer
Classement: 905pts
Bois: Donic Waldner Senso Carbon
Revêtement CD: Xiom Vega Pro 2mm
Revêtement RV: Xiom Vega Intro 1.8mm
Titre: Pongiste
Posté par: @nener

- coaching permanent via les courts dialogues avec le partenaire entre les points.

- corollaire du coaching, je pense que mentalement j'ai moins de "trous" de concentration du fait d'être en permanence "impliqué" avec mon partenaire.

+ 1 milliard 

Répondre
Nener
 Nener
Modérateur
(@nener)
Messages: 1117
Style de jeu: Chiant!
Classement: 1231
Bois: AERO SOFT CARBON
Revêtement CD: RAKZA Z (2.0)
Revêtement RV: WYVERN (1.5)
Titre: Maître Jedi
Localisation: Marseilleuh
Posté par: @mouette

- Après le service de ton partenaire, tu te replaces vers le centre de la table en avançant, ça te met en appui vers l'avant etc

Ca c'est vrai pour un gaucher surtout, pour un droitier t'as pas forcément besoin de bouger, enfin bien sûr on peut se positionner pour le faire.

Posté par: @mouette

- Globalement en double c'est pas possible de rester calé au milieu avec les pieds coulés dans le ciment comme on fait en simple, on est tout le temps en mouvement, et pour des monstres d'ajustement en petits pas comme nous ça doit faire une grosse différence

oui grave, idéalement (et assez souvent en pratique) en double on "rentre" dans la table à notre position préférée, et en avançant

Répondre
Branflakes
Modérateur
(@branflakes)
Messages: 106
Style de jeu: Attaquant
Bois: Mizuno Fortius FT
Revêtement CD: Yasaka Rakza X
Revêtement RV: Xiom Omega V Europe
Titre:

Deux réflexions en plus :

  • Soigner sa remise de service. Ne pas hésiter à varier la trajectoire (plus ou moins tendue), la quantité d'effet, sa direction (plus ou moins latéral, flottant, etc.) en sus du placement. Les règles de service en double diminue la variété de services et leur placement, et permet de se travailler davantage la balle en retour. Les échanges durent peu jusqu'à un bon niveau, et une bonne remise engage le point très favorablement.
  • Penser le placement et la qualité de son coup par rapport à son partenaire, en sus de l'adversaire. Quel type de balle reviendra, où, si on joue tel coup ? Par exemple, il est souvent plus facile de jouer en diagonale, que ce soit de façon active ou passive, parce qu'il y a plus de table : si on doit jouer une balle qui reviendra vite, et qui peut donc mettre son partenaire en difficulté, il vaut souvent mieux éviter de la placer dans sa parallèle (la diagonale où il ne se trouve pas), car l'adversaire le déportera facilement. Si le partenaire a des difficultés sur top rotation, ne pas trop travailler sa poussette. Le choix du service par le partenaire non serveur suit la même logique.
Répondre

Aller au Premier message du sujet courant : Progresser en double

Pin It on Pinterest