Pleins feux sur la (future) BD du Ping-Pong, Very Bad Ping !

Venez découvrir quelques images de la Bande Dessinée. Les auteurs ont réalisé quelques planches et attendent un éditeur pour lancer la production d’une BD !

Interview des deux auteurs de la Bande-Dessinée

Qui sont les auteurs de cette BD ? Vous pouvez vous présenter ?

Nous sommes deux pongistes Bretons, de Brest même. On est aussi des fans de bande dessinée. Forcément : Brestois, bédéistes et pongistes, fallait qu’on se rencontre ! Pour ma part, je suis graphiste dans une agence de communication et je joue au club de Guipavas, près de Brest, un club bien sympa où on aime le beau jeu et la bonne bouffe d’après match ! Je suis classé 8 mais suivant l’humeur, je peux taper plus haut tout comme me ramasser plus bas : bref, je fluctue entre 6 et 12…

Je confirme ! Il a failli m’emmener à la belle l’autre jour ! Et pourtant je suis 15. Je joue au club de Clamart (qui ne rechigne pas devant l’apéro non plus) ! J’habite depuis quelques années à Paris et travaille en Caisse d’Allocations Familiales. Rien à voir avec la BD ! Mais je surkiffe la bande dessinée franco-belge depuis tout petit, comme Last. Gamin, je m’étais même mis au défi, de lire 10 fois chaque Lucky Luke… Il y en avait quand même une soixantaine à l’époque ! (rires)

Je tiens à ajouter que Last est expérimenté comme auteur : il a déjà sorti une BD. Ça s’appelle Stouf et Jean-Ouf, graphistes associés (et asociaux), aux éditions Dunod. C’est franchement marrant, je conseille !

Depuis quand avez-vous mis en place le projet Very Bad Ping ? C’était Vert et Revers avant, c’est bien cela ? Pourquoi avoir changé de nom ?

Effectivement, Very Bad Ping est une reprise de la série Vert et Revers, créée par Last et Lano en 1997 mais abandonnée 2 ans après. Des planches de cette série ont été publiées dans Le Journal de Mickey et France Tennis de Table entre 1998 et 2000. Tout a « recommencé » en 2016 quand je cherchais des illustrations pour agrémenter des textes humoristiques écrits pour le site internet de mon ancien club : Elancourt, que je salue au passage ! En retombant sur des dessins de Vert et Revers, j’ai tout de suite eu envie de relancer cette BD ! Je m’en souviens bien : le samedi 16 avril précisément, pendant les championnats de France à Brest, devant la salle, j’ai appelé Last au culot pour voir justement s’il était présent. Il venait de partir et je tremblais de peur même au téléphone pour lui proposer de relancer la BD. Une bière plus tard, il a accepté !

Même si l’ambiance générale et la plupart des personnages de Vert et Revers sont encore là dans Very Bad Ping, l’idée était de repartir de zéro. Le temps a passé et les décors, les dialogues, etc. devaient être revus. Par exemple, les tables sont maintenant souvent bleues ce qui ne colle plus avec le titre Vert et revers. D’autres personnages et quelques décors ont été imaginés aussi. On a créé tout un monde autour du Villemoizy TT ! Mon dessin s’est affiné aussi, je suis passé au tout numérique, sauf la partie crayonnée qui reste en traditionnel. On a dû tout reconstruire. C’est un sacré boulot.

Qui publie votre BD ou tout du moins vos planches ? Plusieurs Fédés il me semble ?

Nous avons travaillé avec la Fédé française qui a édité nos premières planches dans Ping Pong Mag. La FFTT nous a mis le pied à l’étrier. Aujourd’hui, on est publié dans Sidespin en français et en allemand, revue de la Swiss Table Tennis Federation. Tous les mois également, une planche paraît dans Tischtennis, le magazine de la fédération allemande (630 000 licenciés !).

On est aussi en contact avec l’une des fédérations belges mais notre objectif est aujourd’hui d’être publié dans une revue grand public, type Spirou, Le Journal de Mickey… On veut maintenant toucher le grand public, n’importe quel lecteur de BD. Pas besoin de travailler dans un bureau pour aimer Gaston Lagaffe. Pas besoin de faire de la moto pour aimer Joe Bar Team. Pas besoin de jouer au tennis de table pour aimer Very Bad Ping ! On veut entrainer tout le monde dans le délire et les histoires d’amitié des personnages. Si on attire en plus l’œil des joueurs de camping, de garage, de parcs publics et des joueurs de club qui se reconnaitront dans les persos pas « very doués », tant mieux !

Où en êtes-vous de votre projet BD ? Une BD complète Very Bad Ping va t-telle bientôt voir le jour ?

A une planche par mois, le rythme de production est trop lent pour espérer sortir quelque chose dans les 3 ans. Sachant qu’il faudra produire plus de planches pour pouvoir faire un minimum de sélection. La confiance d’un éditeur pourrait nous aider à accélérer la cadence…

Notre objectif, comme disait Last, c’est de faire sourire tous les lecteurs de BD. Par ce biais, c’est aussi une fabuleuse occasion de faire la promotion de notre sport. On commence donc à chercher une maison d’édition qui nous portera dans ce projet et diffusera la BD dans toutes les librairies, grandes surfaces, bibliothèques… Bref, on veut du ping partout !

Message pour les maisons d’édition

Les pongistes attendent avec impatience la publication de cette BD ! Nous sommes persuadés qu’elle intéressera également de nombreux « pongistes du dimanche » ! Cette BD est universelle, elle est pleine d’humour, et on l’ADORE ! Elle aura un grand succès !

Avec plus de 76 000 Fans, Tennis2table.com aidera à faire connaître la BD pour qu’elle fasse le BUZZ !

Alors, si vous voulez contacter les auteurs, voici leurs coordonnées !

BADUS & LAST
Phone : + 33 6 27 25 30 73

https://www.facebook.com/VeryBadPing/
https://www.instagram.com/verybadping/

Contactez les auteurs de Very Bad Ping

1 + 15 =