5 2 votes
Évaluation de l'article

L’équipe de MonquiPong continue à faire le BUZZ sur le net ! Cette fois, c’est avec une série de vidéos où des pongistes amateurs défient des pongistes professionnels.

Julien CHOMETTON de Monqui Pong vous présente plus en détail cette action innovante !

Interview

Le nom de Monqui Pong n’est pas étranger à tous les pongistes puisque ça fait quelques temps qu’on entend parler de vous, dernièrement à travers les compilations musicales parodiques « PandemHITs » que vous avez sorties durant les confinements successifs et qui ont pas mal circulé sur la toile, mais pouvez vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Monqui Pong c’est avant tout un jeune club de ping au Nord de Lyon, qui connaît une croissance assez exceptionnelle dans le contexte de crise sanitaire puisque nous avons franchi la barre des 170 adhérents cette année contre 95 juste avant l’arrivée du Covid ! Mais c’est aussi devenu sur Internet une entité numérique à part entière au travers des « vidéos à la con » que mes acolytes et moi produisons occasionnellement, au gré de nos disponibilités et inspirations. C’est pas mal de boulot mais ça nous amuse bien et ça permet au club de se développer, alors quand on a une idée et un peu de temps libre, on s’y met. 
 
J’invite les lecteurs qui ne nous connaissent pas encore à parcourir notre page facebook  ou à fouiller un peu sur notre chaine youtube  pour regarder par exemple notre vidéo de recrutement 2019, la bande-annonce de « la planète des MonQui  ou encore notre « e-duel »  et un de nos 8 Pandem’HITS réalisés durant les différents confinements. Ce sont à ce jour nos petits « chefs-d’œuvre » à nous !

Peux-tu nous présenter plus en détails votre nouveau projet « Pongistes amateurs VS Pongistes pros » ? De quels moyens disposez vous pour sa réalisation et combien d’épisodes ambitionnez vous de tourner ?

Il s’agit d’un projet un peu plus ambitieux que d »habitude. L’idée derrière ce titre assez évocateur est de challenger durant l’année 2022 des joueurs pros pour qu’ils nous mettent à nous, de simples pongistes amateurs évoluant en régionale, la plus grosse « branlée » possible, le tout filmé et monté avec la pincée d’humour piquant-salé qui caractérise notre style. Nous allons travailler ces vidéos dans un format « mini web-série » de 3 à 8 épisodes (selon les co-financements que nous parviendront à mobiliser – pour le moment la ligue AURA nous accompagne pour co-produire les 3 premiers épisodes). 
 
Nous avons à ce stade 1 épisode « dans la boite » (tourné en février dernier avec le concours de Florian Bourrassaud – photo ci-dessous) et un second en cours de montage ; la suite dépendra pas mal des retours que l’on aura suite à la diffusion de ces premiers épisodes, et notamment de l’intérêt que la FFTT, par exemple, pourra porter à notre projet pour permettre sa poursuite. 
 
Chaque épisode mobilise 1 à 2 cadreurs professionnels, ce qui nous permet de compléter les 6 points de captation fixe que nous installons autour de la table avec des images de qualité qui font une vraie différence. On se déplace donc à la rencontre des pros avec toute une petite équipe, en minibus que nous prête la mairie du village. Ensuite, c’est énormément de temps de tri à faire (entre 400 et 800 Go de vidéos !) et de montage : je pense que j’ai passé 1 mois à quasi temps plein pour finaliser le pilote, avec les conseils et l’aide technico-logistique d’une agence de comm’ qui a eu la gentillesse de me prêter un ordinateur assez puissant (et équipé des logiciels qui vont bien) pour pouvoir travailler correctement. Sans cet ordinateur dédié, je n’aurais rien pu faire… 

Quels sont vos objectifs ?

Pour nous en tant que passionnés : prendre du plaisir et s’amuser utilement face à des pros. 
Pour le comité du Rhône et la ligue AURA qui nous aident au démarrage de cette aventure : créer une dynamique de communication et fédérer les clubs voisins autour du projet en les invitant à participer eux aussi à tour de rôle à ces différents défis (cf. les « guests » évoqués dans le teaser, qui représenteront leur club à chaque fois). 
Pour le tennis de table en tant que discipline : contribuer à son développement par le recours à un outil de communication fun, punchy et décalé visant à toucher un large public, notamment via des canaux de communication encore trop peu investis à nos yeux (ou investis de manière trop « lisse ») : Facebook, Youtube, Instagram, TikTok… 
L’idée est de créer un trait d’union entre nos champions / championnes et le monde du ping amateur, qui devrait pouvoir s’identifier à travers nous, nos classements accessibles, nos gestuelles imparfaites, nos revêtements spéciaux …mais aussi nos capacités à réaliser des choses surprenantes parfois ! Le football a la Coupe de France pour donner l’occasion aux amateurs de défier les professionnels, le tennis de table gagnerait aussi à mettre en avant ce genre de rencontres qui, au-delà de la magie du moment, permettraient de mettre en exergue concrètement et de manière amusante l’écart de niveau entre les pongistes du dimanche que nous sommes et celles et ceux qui en font leur métier.
Nous voulons également mettre en avant dans ces vidéos l’universalité et la diversité du ping amateur : nous comptons ainsi « caster » nos invités de sorte que soient mis en avant des « profils » très différents mais représentatifs de ce qu’ est le ping : un des sport où tout le monde a sa place et peut s’épanouir (voire performer), que l’on soit vieux, un peu bedonnant, tout jeune et tout frêle, handicapé ou valide, homme ou femme, blanc ou noir etc…
Enfin, nous voulons tenter de « dépoussiérer » un peu la communication faite autour du ping, accessoirement en « montrant l’exemple » pour que d’autres vidéastes amateurs se lancent dans des projets à eux pour promouvoir notre sport et impacter indirectement le nombre de licenciés dans notre discipline. 

Vidéos Pongistes Amateurs vs Pongistes Professionnels (bientôt !)

5 2 votes
Évaluation de l'article